AVION. Percuté au sol par un camion de ravitaillement, l'A380 d'Emirates redécolle malgré des dommages importants et les sanctions contre la Russie

Après avoir été violemment heurté par un camion de ravitaillement en eau à l'aéroport international Domodedovo de Moscou, l'A380 d'Emirates semblait condamné à rester cloué au sol. Pourtant, cinq jours plus tard, le vol EK2508 a pu s'envoler à nouveau vers Dubaï.

Les spécialistes ne pensaient pas que l'A380 d'Emirates redécollerait de sitôt de l'aéroport international Domodedovo de Moscou en Russie après avoir été percuté par un véhicule de ravitaillement en eau, le 27 mars 2024.   

Selon le site spécialisé, Air Journal, le vol EK2508 s'est envolé à 2 heures du matin, le 1er avril, pour atterrir cinq heures plus tard à Dubaï. 

Un voyage à vide puisqu'aucun passager ne se trouvait à son bord. Cinq jours plus tôt, l'appareil avait subi des dommages importants à son fuselage suite à une collision avec un camion de ravitaillement en eau sur le tarmac de l'aéroport de Domodedovo. Les premiers rapports indiquent que le conducteur du camion a été victime d'un accident vasculaire cérébral avant l'impact. 

À lire : PHOTOS. Un camion s'encastre sous un Airbus A380 en Russie : réparer l'avion s'annonce compliqué pour Emirates

La compagnie Emirates a conclu que l'A380 était en état de voler en toute sécurité malgré les apparences. Des interrogations se posaient pourtant sur la possibilité de réparer l'Airbus en raison des sanctions occidentales contre la Russie, qui entravent l'envoi de composants aéronautiques vers le pays.