PHOTOS. Ce que l'on sait du premier missile hypersonique français ayant laissé d'étranges traces dans le ciel d'Occitanie

Des traînées blanches sont apparues dans le ciel ce lundi 26 juin suscitant de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. La conséquence visible d'un tir d’essai V-max tiré depuis la base de Biscarrosse dans les Landes. On vous explique ce que l'on sait.

Des lignes blanches ont été visibles depuis une grande partie de la région Occitanie ce lundi 26 juin. Il s'agissait de celles laissées par le test du planeur hypersonique V-max tiré depuis la base de Biscarrosse dans les Landes. Une information confirmée en début d'après-midi, mardi 27 juin, par la Direction générale de l'armement (DGA), en publiant une photo de cet essai.

"[#VMAX ] Hier la DGA a procédé, depuis Biscarosse au 1er tir d'essai de fusée sonde emportant le démonstrateur de planeur hypervéloce VMax. Bravo à l'ensemble de nos équipes qui ont œuvré pour ce tir et qui sont engagées quotidiennement sur le programme !

Une autre hypothèse laissait penser que ces traces pourraient être celles d'un lancement de missile nucléaire. Il n'en était donc rien. C'était bien le missile hypersonique Vmax.

Durant la soirée de ce lundi soir, de nombreuses photos ont été diffusées sur les réseaux sociaux mettant en évidence un fin trait nuageux dans le ciel.

Course à l'armement

Le V-max pour "véhicule manœuvrant expérimental" est une technologie extrêmement pointue et "une technologie très sensible qui est en train de naître". Ce test, "est aussi l’occasion de montrer que les systèmes français fonctionnent".

C’est une technologie que tout le monde  essaie, on est vraiment sur une course à l’armement entre la France, les Etats-Unis, la Chine ou même la Russie.

Gaétan Powis, journaliste Défense Air&Cosmos

Le développement de ce V-max a été confié à ArianeGroup. Il est conçu comme un planeur hypersonique, capable de traverser de longues distances en un temps record et dépasser les 6 000 kilomètres par heure, supérieur à la vitesse Mach 5.

Gaétan Powis trouve étonnant, les traces tournoyantes et pense que "cela peut-être la condensation d’un avion d’essai qui tournait sur la zone pour prendre des images et des photos ou récolter des datas en direct".

Ce phénomène a intrigué de nombreuses personnes.

Avertissement à la navigation

Un avertissement à la navigation a été émis entre le 26 et le 30 juin en vue d'un test de missile dans l'océan Atlantique. Selon certains observateurs, il s'agirait d'un éventuel test d'un planeur hypersonique V-max.

Son développement a nécessité la construction d'une nouvelle base de lancement de fusées-sondes au sein du centre d'essais de la DGA, Direction générale de l'armement situé à Biscarrosse dans les Landes.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité