PHOTOS. Vélos, bouteilles (beaucoup de bouteilles), poussettes, coup de propre pour le Canal du Midi au cours d'une exceptionnelle opération de dragage

Des travaux d’entretien du Canal du Midi sont en cours dans le centre-ville de Toulouse en ce mois d'octobre 2023. Le dragage est prévu sur 12 kilomètres entre le bief de Bayard et les cales de Radoub. Ces travaux font partie d’un plan pluriannuel de nettoyage dont une partie a été réalisée en 2022 au niveau du bief de Castanet et du bief de Vic.

Des dragues et des barges sont sur le Canal du Midi pour réaliser des travaux d’entretien. Ces travaux font partie d’un plan pluriannuel de dragage dont une partie a été réalisée en 2022 au niveau du bief de Castanet et du bief de Vic. Le dragage de cette partie a commencé le 25 avril 2022.

Depuis le 4 septembre, ces travaux se prolongent au niveau du bief de Bayard et des cales de Radoub sur 12,1 kilomètres dans le centre-ville de Toulouse, à deux pas de la médiathèque.

"C'est le plus gros et le plus long chantier par rapport à l'année dernière, le bief de Castanet, c'est 1,7 kilomètre et le bief de Vic, c'est 7,5 kilomètres", souligne Etienne Debot, responsable du pôle dragage aux Voies navigables de France.

"La particularité du bief de Bayard, c'est sa longueur, donc la drague, la pelle flottante, sort les sédiments et les charge sur une barge". 

Cette barge est poussée jusqu'à notre terrain de dépôt à Castanet. Donc, il n'y a aucun camion qui est amené en centre-ville pour pouvoir transporter ces sédiments.

Étienne Debot, responsable du pôle dragage VNF

Les Voies navigables de France devraient retirer environ 6 000 m³ de sédiments sur les 12 kilomètres de dragage.

"À titre d'exemple, le bief de Vic a été beaucoup plus long, pour 7,5 kilomètres, l'estimation était de 16 000 m³ de sédiments et nous les avons un petit peu dépassés", précise le responsable du pôle dragage de VNF.

La drague est disposée sur 2 caissons flottants renforcés par 2 autres caissons permettant de stabiliser l’engin sur l’eau. "Elle permet le dragage profond pour pouvoir faciliter la navigation". Le dragage est prévu jusqu'à 1,4 mètre, "mais en réalité, on drague en général à au moins 30 cm de plus, jusqu'à 1,7 mètre".

Selon Etienne Debot,"cela permet d'avoir aussi un peu l'écoulement de l'eau et de ne pas avoir à revenir trop régulièrement".

Le dragage en ville donne l'occasion aussi de retrouver des "résidus de l'activité humaine, une soixantaine de vélos, principalement des vélos Toulouse, et une vingtaine de barrières".

"De manière plus insolite, nous avons sorti du bief 2 carabines, que nous avons déposé en gendarmerie", témoigne Etienne Debot.

Campagne de bathymétrie

En 2021, VNF a effectué un relevé complet de tout leur réseau grâce à des campagnes de bathymétrie. "Cela nous aide à avoir une connaissance exacte de la profondeur".

"Un bateau ou un drone font des relevés laser avec un point tous les 50 cm pour définir exactement la longueur et la profondeur. L'avantage, c'est que grâce à ça, on peut, par rapport à la profondeur de dragage, estimer en avance la quantité de dragage et de sédiments qu'on devrait sortir", révèle Etienne Debot.

Remblaiement du Canal du Midi

Dans le cadre de l'extension de la ligne B de métro vers Labège gare un remblaiement du Canal du Midi sera effectué au niveau de Ramonville.

"Pour le besoin de l'opération, Tisséo a besoin de complètement interdire la navigation par la création d'un talus, donc la navigation d'un côté à l'autre de ce talus ne sera plus possible", indique Etienne Debot.

Le début de ces nouveaux travaux sur le Canal du Midi correspond avec la fin du dragage prévu fin novembre.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité