PHOTOS. Pilote d'hélicoptère ou contrôleur aérien : ils partagent leur passion de l'aéronautique sur Instagram

S'élever au-dessus des nuages ou décoller en avion. Depuis des siècles, la sensation de voler fascine les humains. Un rêve devenu possible grâce à l'aéronautique. À Toulouse, des passionnés partagent leur métier du ciel sur les réseaux sociaux. Deux d'entre eux ont accepté de nous embarquer à bord.

Impossible d'y résister. Que l'on soit adulte ou enfant, contempler depuis son hublot, les Pyrénées avec ses sommets enneigés, reste un émerveillement irrésistible. Un sentiment que l'on peut vivre aujourd'hui depuis son canapé.

En quelques années, des pilotes d'avions ou des contrôleurs aériens se sont mis à partager leur passion sur les réseaux sociaux.

À Toulouse, capitale européenne de l'aéronautique, ils sont plusieurs à publier leur quotidien vu du ciel.

"J'ai commencé à poster des photos de mes cours de pilotage car je trouvais cela trop beau" nous raconte "Marie-Automne". Entre deux stages d'aiguilleur du ciel, cette Toulousaine de 25 ans partage sa passion sur Instagram. Dès qu'elle peut, elle file à l'aérodrome monter à bord de son avion monomoteur.

La chance de voler, c'est incroyable ! Les paysages vus d'en haut sont magnifiques.

Marie-Automne

Créatrice de contenus aéronautique sur Instagram

"Peu à peu, j'ai commencé à poster les coulisses de mon métier de contrôleuse aérienne" poursuit-elle.

Depuis des mois, "Marie-Automne" embarque ses 6 000 abonnés en haut de la tour de contrôle. Ses vidéos ou photos nous montrent un métier méconnu. "Ça fascine" reconnaît-elle.

Dans l'une de mes dernières story : "A toi de jouer", j'ai invité les internautes à m'aider à contrôler 4 avions en approche jusqu'à leur atterrissage. Ma communauté a adoré.

Marie-Automne

Ce contenu unique pousse "de nombreux jeunes à m'écrire et cela créer des vocations" se félicite la jeune femme.

Si le bruit d'une turbine te fait frissonner...

Ce partage avec un public de tout âge, anime également Jean-Marc, alias "j_m_helico" sur Instagram. Le pilote toulousain le reconnaît.

"Je communique avec des jeunes encore en scolarité qui veulent des infos ou se mettent à rêver de piloter, des passionnés en tout genre, spotters ou autres, des personnes qui bossent dans l'aéro, des adultes qui veulent se reconvertir ou juste voler par passion...

j_m_helico

Après une carrière dans l'aviation légère de l'armée de terre, ce passionné est aujourd'hui pilote d'hélicoptère dans la gendarmerie de Toulouse.

"À la base je partageais avec ma famille et mes amis. (..) Et vu la chance que j'ai de faire un si beau métier, je me suis lancé".

Il publie essentiellement des photos et vidéos de l'appareil de son unité, un Ec135. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JM (@j_m_helico)

En raison de son métier, Jean-Marc ne peut pas dévoiler tous les détails.

"Pour moi, c'est peu et redondant mais je me rends compte que voir cet hélicoptère régulièrement fait plaisir aux passionnés" avoue le pilote suivit par plus de 3 500 abonnés. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par JM (@j_m_helico)

"Ça amène une part de rêve (...) et des rencontres intéressantes. En échange, je me nourris de leur enthousiasme très bénéfique" conclût le pilote. 

Et si vous préférez le décollage d'un hélicoptère du SAMU, vous n'êtes pas seul. Il existe de nombreux comptes et vidéos à l'image de "Arnos31" ou de "helicos_samu31". À contempler sans modération.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité