Piscines fermées : où se baigner cet été à Toulouse ?

Par ce temps caniculaire, quoi de mieux que de piquer une tête dans une des piscines municipales de Toulouse. Problème, certaines d'entre elles sont fermées cet été. 

Cet été, difficile de trouver une piscine ouverte près de chez soi. Et pourtant, par ces grosses chaleurs, rien de mieux que la piscine municipale pour se rafraîchir. Entre les piscines d'hiver qui ferment et les autres peu rentables ou vétustes, l'offre se fait rare. 

Voir le reportage de Karine Deroche, Eric Foissac et Youshaa Hassenjee.

Les amateurs d'eau chlorée ne pourront pas se rendre à la piscine de Pech David ou celle de Jean Boiteux. Selon la maire adjointe aux sports, Laurence Arribagé, la décision municipale a été prise d'après le ration coût de fonctionnement et fréquentation. La piscine Ancely a, quant à elle, échappé de peu à la sanction. Une mobilisation des riverains et la pétition de 900 signatures ont permis une ouverture d'un petit mois, du 11 juillet au 16 août. Exit aussi pour cet été la piscine Alban-Minville, fermée pour cause de travaux. 

Ces décisions n'échappent pas au mécontentement des Toulousains. L'ancien adjoint aux sports sous Pierre Cohen n'est pas en reste. François Briançon (PS) s'exprime via un billet dans son blog à coup de points d'exclamation.

Le parc de piscines municipales à Toulouse est en effet extrêmement vétuste avec près de 40 ans de moyenne d'âge. Le maire Jean-Luc Moudenc n'exclut pas la construction d'un complexe sur l'île du Ramier, à condition qu'un opérateur privé se saisisse du projet. On l'aura compris, il faut fermer le robinet des piscines, et tant pis pour la canicule.

Passez le curseur sur les points sur la carte pour faire défiler les informations