• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Portrait d’un Toulousain devenu champion du monde de boxe

Arsen voudrait défendre son titre à Toulouse / © France 3
Arsen voudrait défendre son titre à Toulouse / © France 3

Arsen Goulamirian, le boxeur Franco-Arménien, est devenu champion du Monde de boxe fin Mars. La récompense d'un féroce volonté pour le natif d'Erevan qui a grandi à Toulouse.

Par Serge Djian + MP

Arsène Goulamirian se nourrit de son histoire
Son  père est mort pendant la guerre. Il a sept ans quand  sa mère, directrice d'école, quitte l' Arménie avec ses 3 enfants .
Les Goulamirian  fuient la misère et s'installent  à Toulouse.
Des enfants à élever, des problèmes de santé, pour cette famille,le combat est quotidien .
  
Champion du monde
Jusqu'à ce jour de Mars 2018 où le fils cadet devient champion du Monde de boxe.
A l'origine de sa passion, un copain qui le traîne un jour dans une salle de boxe. 
Très rapidement, déterminé, le Franco-Arménien  progresse chez les amateurs  du club de Blagnac .

Des petits boulots pour vivre
En parallèle il assure la sécurité d'un bar restaurant.
En 2014 Arsène dirige une épicerie de nuit au centre de Toulouse.
                   
Aujourd'hui, un entraînement californien
Désormais boxeur professionnel, il prépare ses combats dans le désert Californien lors d'entraînements qui ressemblent à des stages commandos.
Invaincu en 23 combats, le champion du Monde des Lourds Légers veut boxer  à Toulouse.
Trouver une salle disponible  de 10 000 places pour défendre en octobre son titre Mondial est pour l'instant un casse tête.

Vidéo : un reportage de Serge Djian et Olivier Denoun


                            

Sur le même sujet

... adoptée par les cyclistes

Les + Lus