Près de Toulouse, 76 pieds de cannabis et 6 kilos d’herbe saisis par les gendarmes

C’est une saisie conséquente pour les gendarmes de la brigade de Villefranche-de-Lauragais. Ce dimanche 21 août 2022, ils ont procédé à la saisie de 76 pieds de cannabis et de 6 kilos d’herbe dans le jardin d’un particulier.

L'été, c'est la saison des récoltes. Le soleil et les fortes chaleurs sont très appréciées par certaines plantes. C’est le cas du cannabis. 

Dans un petit hameau prés de Cintegabelle, un jardinier amateur s’est spécialisé dans la culture du cannabis. Une plante considéré comme une drogue.

A ce titre, cultiver du cannabis chez soi est strictement interdit.

Une odeur particulière

Samedi 20 août une forte odeur se dégage du jardin d’un habitant d’un petit hameau situé prés de Cintegabelle. Une odeur particulière qui éveille les soupçons du voisin. Ce dernier s’empresse d’avertir la gendarmerie. Une patrouille se rend alors devant le domicile du jardinier en herbe. L’odeur est caractéristique du cannabis et les plants sont tellement hauts qu’ils sont visibles au dessus de la clôture. 

Le dimanche 21 août les gendarmes de la brigade de Villefranche-de-Lauragais se rendent au domicile de l’individu pour une effectuer une perquisition. Sur place, ils découvrent 76 pieds de cannabis dans le jardin, près de 6 kilos d'herbe, ainsi que 290 sachets de conditionnement.

C’est une saisie importante dans le secteur. Les découvertes de plants de cannabis ne sont pas rares chez les particuliers, mais ici, c’est relativement important

Capitaine Christelle Renou, compagnie de gendarmerie de Villefranche-de-Lauragais

Les pieds de cannabis saisis ont été arrachés. Ils seront détruits tout comme les 6 kilos d'herbe. Le jardinier amateur également propriétaire des lieux a été interpellé. L'homme de 50 ans a été présenté à un juge d'instruction dans l'attente d'un procès. 

Selon l'article 222-35 du code pénal, la production ou la fabrication illicite de stupéfiants sont interdites et peuvent être sanctionnées d'une peine de prison et d'une lourde amende.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité