Près de Toulouse, une école mobilise des jeunes déscolarisés autour des métiers de l'environnement

A Lahage au milieu des champs de pommes de terre, des jeunes découvrent le maraîchage. L’école de la Transition Ecologique Occitanie initiée par l'association 3PA les accompagne dans la formation aux métiers verts. Un secteur qui devrait offrir plus d'un million d'emplois en France d'ici 2050.

Ce matin-là, en pleine campagne dans la plaine toulousaine, 12 jeunes entre 17 et 24 ans partent à la découverte d’une exploitation maraîchère bio. Dans le bus, c'est la bonne humeur qui domine.
Arrivés à la ferme de Jean-François, ils chaussent les bottes et rapidement passent à la pratique. Comment planter des pommes de terre ? Et ça fonctionne plutôt bien.

L'équipe de journalistes Delphine Aldebert et Enrique Garibaldi recueillent les impressions de Jules : " Dans le maraîchage, c'est le rythme lent qui m'intéresse. Je reviens à ce que j'ai vu quand j'étais petit à la campagne".
 

Former des jeunes aux métiers verts

L'association de formation et d'éducation à l'environnement 3PA (Penser-Parler-Partager-Agir) implantée près de Toulouse fait deux constats : 100.000 jeunes sortent tous les ans du système scolaire sans diplôme alors que l'emploi dans les métiers verts liés à la transition écologique a de belles perspectives dans les années à venir.
Elle décide de créer dès 2017, l'Ecole de la Transition Ecologique Lahage. Cette première structure fonde les piliers d'une nouvelle approche pédagogique : privilégier la pratique du terrain, apprendre en partageant ses expériences au sein d'un groupe, ouvrir les portes de l'école aux personnes sans diplômes mais motivées.

Il n'y a que cette école où j'ai pu rester.

Jules, stagiaire

Jules revient sur son parcours : "Je suis sorti du système scolaire et je n'ai pas pu y revenir pendant longtemps. Il n'y a que dans cette école où j'ai pu rester. Les encadrants font en sorte que l'émulation viennent du groupe pour créer et non pas une seule personne qui va diriger".

Un million d'emplois d'ici 2050

Depuis 2008, l'ADEME (Agende la transition écologique) dresse régulièrement un état des lieux des marchés et des emplois associés aux filières en France engagées dans la transition énergétique.
Et les perspectives sont bonnes. Elle estime qu'en 2030, entre 280 000 et 400 000 emplois seront créés dans ce secteur et jusqu'à un million si on se projette jusqu'en 2050.

Retour à l'école. Cette semaine-là, la thématique pour les jeunes, c'est l’agriculture. Ils rencontrent en plus de Jean-François, le maraîcher bio, un meunier et un céréalier. 

Laure, encadrante de 3PA explique le but recherché dans la rencontre avec les agriculteurs : "J'espère que ces jeunes vont avoir un déclic au contact d'un professionnel. Et si c'est le cas, on va les accompagner à trouver soit une formation, soit un stage adapté à leur niveau de compétence."

Sensibiliser à l'écoresponsabilité

L'école prend en charge des jeunes de 18 à 25 ans. En plus de l'accompagnement vers une voie professionnelle aux métiers verts, elle les sensibilise à l'éco-responsabilité. 

Jean-François, le maraîcher qui les accueille travaille également dans ce sens : "Le but aujourd'hui c'est de leur montrer que l'on peut travailler quasiment sans mécanisation, sans engrais chimiques et sur une petite surface en respectant les principes de l'agroécologie".

Une formation cap menuiserie

En plus de la découverte des métiers de l'environnement, l'école propose une formation qualifiante de CAP en menuiserie depuis 2019. Les élèves répondent à des commandes de communes ou de particuliers pour réaliser des meubles comme par exemple ces tables basses que l'on voit sur ces photos postées sur le compte facebook de l'école.

Grâce à différents partenaires publics, comme la région Occitanie et des organismes de sensibilisation aux questions environnementales comme la Fondation pour la Nature et l'Homme de Nicolas Hulot, l'accès à l'Ecole de la Transition Ecologique Lahage est gratuit.

En janvier 2021, une nouvelle Ecole de la Transition Ecologique s’est installée au centre de l’Ecoparc du Mas Dieu sur la commune de Montarnaud. Elle propose des formations sur le bois, l’éco-construction, les énergies renouvelables, l’agro-écologie et s’adresse à des jeunes (en priorité de 18 à 25 ans) sans pré-requis de diplôme.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement emploi économie éducation société