Des problèmes de normes au Stadium vont-ils priver Toulouse de la coupe du monde de rugby 2023 ?

Image d'archives. / © XAVIER DE FENOYL/MAXPPP
Image d'archives. / © XAVIER DE FENOYL/MAXPPP

Pourtant en partie rénové pour l'Euro 2016 de football, le Stadium ne serait pas aux normes pour accueillir les matches de la coupe du monde de rugby 2023 pour lesquels Toulouse s'est portée candidate. 

Par Laurence Boffet

Coupes du monde de football 1938, 1998, Euro 2016 ou coupes du monde de rugby 1999 et 2007... Toulouse a jusqu'à présent accueilli toutes les grandes compétitions disputées en France. Cela va-t-il continuer ou la ville rose sera-t-elle écartée de la coupe du monde de rugby 2023 ? D'après le journal Sud-Ouest, le Stadium pose des problèmes au comité d’organisation de la coupe du monde de rugby 2023 : il ne répond pas à toutes les normes fixées par le Rugby World Cup (RWC). 
 

Un problème dans la zone médicale

Le groupement d'intérêt public (GIP) qui contrôle l'organisation de l'évènement en France a alerté la Métropole le 30 janvier dernier. Ce jour-là, son président, Claude Atcher, a remis en mains propres à Vincent Terrail-Novès, vice-président de la Métropole en charge des sports et fils de l’ancien entraîneur national, une note qui pointe les reproches fait par le RWC à l'enceinte toulousaine. Parmi eux, la taille de la zone médicale, jugée trop petite et l'absence d'une zone pour les protocoles-commotion. Aujourd'hui, le GIP se plaindrait de la lenteur de Toulouse à réagir.
 
Pour Vincent Terrail-Novès, joint par téléphone, l'heure n'est pas à la polémique. Mais on ne peut pas non plus accuser Toulouse de lenteur. "Nous sommes déjà en train de travailler avec le GIP" dit-il. "Nous sommes bien sûr, enclins à faire les travaux demandés mais nous ne connaissons pas encore les exigences exactes en terme de surface pour satisfaire les demandes du RWC. Nous verrons quand nous en connaîtrons les détails". L'élu rappelle surtout à quel point Toulouse veut ces quatre matches de la coupe du monde au Stadium : "nous réaffirmons le très grand intérêt de la Métropole pour accueillir des matches de la coupe du monde de rugby et on fera le nécessaire."
 

Une dérogation déjà demandée pour la zone d'en-but

Pour mémoire, quand les représentants du GIP et du RWC étaient venus visiter le Stadium en vue de l'organisation de cette coupe, ils avaient déjà évoqué des problèmes avec la taille de la zone de l'en-but, trop courte, selon eux. "Elle devrait faire 5 mètres mais nous avons une difficulté avec nos gradins encaissés par rapport au terrain" indique Vincent-Terrail Novès. "Si on l' agrandit à 5 mètres, on perd 3000 places. Nous avons donc demandé une dérogation fin 2018 pour ramener la zone d'en-but à 4,25 mètres".
Si le Stadium est bien retenu pour la coupe du monde 2023, Toulouse devrait accueillir quatre matches, des poules aux quarts de finale.

Voir ici les explications de Pierjean Frison :
 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus