4 Français interpellés en Espagne pour la séquestration d'un homme d'affaires toulousain et le braquage de Carmaux

La police espagnole a annoncé ce mardi détenir quatre délinquants français qui sont en cause dans l'enlèvement et l'extorsion de 1,3 million d'euros à un homme d'affaires toulousain. Deux d'entre eux seraient aussi liés au braquage d'une armurerie à Carmaux. 

Quatre hommes, français, ont été interpellés à Marbella par la police espagnole et sont suspectés d'avoir enlevé un homme d'affaires toulousain, de l'avoir séquestré pendant plusieurs semaines, et de lui avoir soutiré 1,3 millions d'euros avant de le libérer en juillet dernier, a indiqué la police espagnole dans un communiqué publié ce 15 septembre.


Deux de ses hommes seraient aussi impliqués dans le braquage d'une armurerie à Carmaux dans le Tarn, au cours duquel un policier avait été légèrement blessé, le 19 mai dernier. 

Trois jours plus tard, le 22 mai, ils ont séquestré un homme d'affaires toulousain dans sa maison puis l'ont "transféré" près de Gérone à bord de son propre véhicule. Enchaîné dans un sous-sol pendant près de deux mois, ils l'ont obligé à leur fournir ses coordonnées bancaires, des biens et de l'or, à ouvrir des comptes à l'étranger et à faire des achats sur internet. En tout, pour 1,3 millions d'euros. 

Ils se sont ensuite déplacés à Marbella, dans le sud de l'Espagne, puis ont libéré leur victime le 13 juillet. 
##fr3r_https_disabled##Les policiers ont saisi quatre armes à feu, dont le revolver volé à une policière française lors du braquage de l'armurerie de Carmaux, arme qui avait ensuite servi à blesser son collègue. 56 lingots d'or ont également été saisis ainsi que 90.000 euros en espèce et de nombreux matériels techniques de transmission ou informatiques. 

Une cinquième personne a été simultanément arrêtée à Toulouse. Ils sont tous âgés de 45 à 57 ans et semblent s'être connus lors de précédents séjours en prison.