Qui est Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur du TFC ?

Antoine Kombouaré, nouvel entraîneur du TFC / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Antoine Kombouaré, nouvel entraîneur du TFC / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Antoine Kombouaré est depuis ce lundi le nouvel entraîneur du Toulouse Football Club. Après une carrière de joueur professionnel de plus de quinze ans, ce natif de Nouvelle-Calédonie a acquis une solide expérience d'entraîneur sur les bancs de différents clubs français de Ligue 1.

Par Eric Coorevits

A 55 ans, il ajoute un club de plus à son C.V de joueur et d'entraîneur, déjà bien fourni. Depuis ce lundi, Antoine Kombouaré est le nouvel entraîneur du TFC. Il remplace Alain Casanova, démis de ses fonctions après un début de championnat au bilan inquiétant. Le nouveau coach des Violets est une figure du foot français, qui s'est d'abord fait connaître en tant que joueur.

Formé dans sa Calédonie natale, dans un club de Nouméa, Antoine Kombouaré débarque au début des années 80 au Football Club de Nantes. Il a 20 ans et marque les esprits, ceux des supporters et des attaquants adverses, en imposant sa robuste silhouette (1m83) au poste de défenseur, aux côtés de Loïc Amisse, José Touré ou encore Vahid Halilhodzic. Il passera sept saisons chez les Canaris, jouant plus de deux cents matchs dans un club alors réputé pour son style de jeu collectif , enjoué et tourné vers l'attaque, le jeu "à la nantaise"...

Un premier passage comme joueur au PSG

Après un passage éclair à Toulon, Antoine Kombouaré rejoint le deuxième club marquant de sa carrière de joueur : le Paris Saint Germain. Il y restera de 1990 à 1995, remportant avec lui un championnat de France (1994) et deux coupes de France (1993 et 1995). Il écrit aussi l'une des plus belles pages de l'histoire du club parisien lors d'une rencontre européenne, se muant en buteur lors d'un match épique contre le Real de Madrid. Puis, il évoluera à l'étranger, d'abord en Suisse au FC Sion, ensuite au sein du club écossais d'Aberdeen, avant de revenir finir sa carrière au RC Paris, alors en National, et de prendre sa retraite de joueur en 1999.

Une fois cette première carrière terminée, Antoine Kombouaré bascule rapidement dans une seconde vie en endossant le costume d'entraîneur. D'abord avec l'équipe réserve du PSG, puis avec ses premières équipes professionnelles : Strasbourg, puis Valenciennes. Il réussit à faire remonter le club nordiste de la Ligue 2 à la Ligue 1 en 2007, et signe en 2009 pour trois saisons au PSG.

Champion d'automne avec le PSG, mais mis sur la touche

A la tête du club de la capitale, il rafle une coupe de France en 2010. Lors de la saison 2011/2012, alors que les Parisiens virent en tête du championnat à la trêve hivernale, il est écarté sans état d'âme par les nouveaux propriétaires qataris du club qui lui préfèrent un entraîneur au palmarès plus étoffé : Carlo Ancelotti.

L'ancien joueur parisien encaisse le coup, s'exile une demi-saison en Arabie saoudite pour diriger le club de l'Al-Hilal FC. Puis c'est le retour dans des clubs de l'hexagone, d'abord sur le banc du RC Lens, en 2013. Le club artésien est alors en Ligue 2, il retrouvera l'élite à la fin de l'exercice 2013/2014 sous les ordres du technicien kanak.
Après trois saisons à Lens, Antoine Kombouaré entraînera l'En Avant Guingamp, d'où il est limogé en 2018. Il rejoint alors le club de Dijon, qu'il parvient à maintenir en Ligue 1, après des barrages, mais qu'il quitte à la clôture de la saison.

Le 8ème technicien de l'ère Sadran

Antoine Kombouaré est le 8ème technicien nommé sous la présidence d' Olivier Sadran. Depuis le retour du TFC dans l'élite du championnat de France de football, en 2003, se sont succédés, par ordre d'apparition sur le banc : Éric Monbaerts (2001-2006), Elie Baup, (2006-2008), Alain Casanova (2008-2015) licencié et remplacé par Dominique Arribagé (2015-2016), lui même débarqué pour laisser place à Pascal Dupraz (2016-2018), "héros" d'une fameuse opération maintien, puis écarté pour "raison de santé". Viendront ensuite Mickaël Debève, puis à nouveau Alain Casanova.

Antoine Kombouaré, expert des missions de sauvetage pour club en péril, arrive avec une réputation d'homme intègre, exigeant, au caractère bien trempé, ce qui lui a parfois attiré les foudres du corps arbitral. Dans son staff devrait figurer un nouvel entraîneur des gardiens, Rudy Riou, ex-portier du TFC. Le nouveau coach toulousain s'attaque à un chantier de fond, alors que le club pointe à la 18ème place de la Ligue 1, et que le calendrier qui s'annonce après la trêve internationale n'est guère rassurant (réception de Lille, déplacement à Rennes, accueil de Lyon). Outre le redressement du club, un de ses objectifs sera sans doute de reconquérir le coeur des supporters, lassés de voir les Violets flirter depuis plusieurs saisons avec la zone de relégation. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus