Rugby à 7 : Toulouse accueille le World Rugby Sevens Series

Publié le Mis à jour le

Toulouse accueille le World Rugby Sevens Series au Stade Ernest Wallon. Une première pour le rugby à 7. La discipline, variante du rugby traditionnel, reprend les principes essentiels du jeu à XV. Il existe cependant quelques différences. Explications.

C'est une première pour Toulouse. Du 20 au 22 mai 2022, le Stade Ernest Wallon accueille le World Rugby Sevens Series. Une série de tournois internationaux qui se se déroule annuellement sous forme d'un championnat opposant quinze équipes nationales. On verra donc les plus grandes stars d'une discipline finalement peu connue du grand public. Qu'il s'agisse des hommes ou des femmes.

Le rugby à sept est né en Écosse à la fin du 19ème siècle et s’est développé dans la seconde moitié du XXe siècle dans les pays anglo-saxons (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie, Royaume-Uni), puis en France. Le 9 octobre 2009, le rugby à sept devient un sport olympique et fait effectivement son apparition aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, où l’équipe masculine des Fidji et l’Australie du côté des dames, ont remporté les premières médailles d’or.

Mêmes règles que le rugby à XV, mais...

Les règles de base du rugby à 7 sont fondées sur celles du jeu à XV. Mais il y a des différences, les voici :

  • Une équipe ne peut pas compter plus de 7 joueurs sur le terrain. L’équipe se compose de 3 avants, 1 demi de mêlée et 3 trois-quarts
  • La durée d’un match est de 14 minutes, soit 2 périodes de 7 minutes séparées par une mi-temps de 2 minutes. La finale d’un tournoi se dispute sur un match de 20 minutes (2×10 minutes)
  • Transformation, renvoi et coup d’envoi : ces différents coups de pied se font sous la forme d’un coup de pied tombé, dit drop-goal. Contrairement au rugby à XV, c’est l’équipe qui a marqué qui donne le coup d’envoi du milieu de terrain par un coup de pied tombé.
  • Une pénalité ou un coup-franc peut être réalisé sous la forme d’un coup de pied tombé/ drop-goal (l'action consiste à lâcher le ballon des mains et frapper du pied juste après son rebond au sol) ou de volée, mais en aucun cas sous la forme d’un coup de pied placé (comme les pénalités au rugby à XV par exemple)
  • Mêlées fermées et touches : ces phases de jeu se déroulent à effectif réduit par rapport au rugby à XV. Les mêlées fermées se jouent à 3 contre 3. Le ballon doit être talonné et les joueurs restent liés jusqu’à la fin de la mêlée. Les touches se disputent avec au moins 2 joueurs, joueuses dans l’alignement de chaque équipe.

La "fusée" Nelson Epée

Le tournoi du World Rugby Sevens à Toulouse sera l'occasion de voir les meilleurs joueurs mondiaux de la discipline. Parmi eux, Nelson Epée, qui joue dans la section rugby à 7 au Stade Toulousain. Surnommé par certains "la fusée" à cause de sa pointe de vitesse, il est très attendu sur la pelouse du Stade Ernest Wallon.

Si vous souhaitez suivre cette compétition et acheter des places, rendez-vous sur le site de la Fédération Française de Rugby. Les places sont mises en vente à l’unité, de 10 euros à 50 euros, ou sous forme de packs.