Rugby : Bernard Laporte candidat à sa succession, son adversaire Florian Grill dénonce la chute du nombre de licenciés

Elu en décembre 2016, Bernard Laporte s'est déclaré candidat à sa propre succession comme président de la FFR (Fédération française de rugby) il y a seulement 2 jours. Son adversaire Florian Grill - président de la Ligue île de France - dénonce la chute du nombre de licenciés et réclame un débat.

La course à la présidence de la FFR (Fédération Française de Rugby) est un miroir de la précédente : le "challenger" arpente le terrain pendant plus d'un an pendant que le président sortant attend le tout dernier moment pour sortir du bois.
Ainsi Bernard Laporte, élu en décembre 2016, s'est déclaré candidat à sa propre succession il y a seulement 2 jours, lors de la toute dernière assemblée générale de la fédération.

Son point fort, c'est son bilan et sa notoriété :

  • sous sa présidence la France a obtenu l'organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2023 sur son sol
  • il a été élu il y a quelques mois vice-président de "World Rugby" l'organisme qui gère le Quinze au niveau mondial
  • il figure à la 2ème place au classement des 50 personnalités les plus influentes du rugby mondial, selon un sondage réalisé par le magazine Rugby World

54 000 licenciés de moins

Son adversaire déclaré depuis plus d'un an, Florian Grill - président de la Ligue île de France - ne cesse d'aller à la rencontre des clubs et des comités régionaux pour appuyer sa candidature, reproduisant ainsi exactement la méthode qui avait permis à Bernard Laporte de battre le sortant Pierre Camou il y a quatre ans.

C'est la première fois qu'on assiste à un débat entre deux philosophies : celle de Bernard Laporte, basée par le haut sur le rugby professionnel pour que l'argent redescende vers les clubs; et celle de Florian Grill, qui veut construire par le bas en donnant les moyens, jusqu'aux plus petits clubs, de conquérir de nouveaux adeptes. La bonne santé d'une fédération sportive se mesure au nombre de ses pratiquants : on a beau promettre, il faut affronter la réalité, une chute de 54 000 licenciés en 3 ans.

Fabien Pelous, ancien capitaine du Stade Toulousain et du XV de France et soutien de Florian Grill

D'un côté il y a donc Florian Grill, soutenu par de nombreuses personnalités du ballon ovale - y compris plusieurs Toulousains :
  • Marc Lièvremont, ancien sélectionneur du XV de France, qui a quitté l'équipe de campagne mais ne cache pas sa préférence
  • Fabien Pelous et Jean-Claude Skrela, glorieux anciens porteurs des maillots du Stade Toulousain et tricolore
  • Serge Blanco auréolé de son parcours pendant et après le terrain, Abdellatif Benazzi, Jean-Marc Lhermet (Clermont-Ferrand)
Comme l'explique l'un de ses soutiens, Fabien pelous, cette équipe annonce vouloir mener une politique au plus près des 1 900 clubs affiliés à la FFR et inverser la tendance actuelle qui se solderait - selon Florian Grill - par une baisse de 54 000 du nombre de licenciés depuis 3 ans.

Du rugby dans les cours d'école

Son cheval de bataille c'est aussi de refaire du Quinze un sport scolaire et universaitaire, un terrain trop longtemps abandonné aux autres sports collectifs.
 Au lendemain de l'annonce officielle par Bernard Laporte de sa candidature à sa réelection, son challenger a aussitôt réclamé un débat public en tête à tête, un face à face jusqu'à présent refusé par le sortant. L'équipe de Floran Grill dénonce la présentation qui vient d'être faite des comptes de la FFR : Bernard laporte a affiché un déficit de 5,6 millions d'euros et fait valider ce budget par un vote positif de 77 % des participants à l'A.G. de la fédération ce mardi 7 juillet. Une caution de poids à sa gestion financière.

Une date qui fait débat

Par ailleurs l'actuelle équipe dirigeante maintient contre vents et marées la date du 3 octobre prochain pour la tenue de l'Assemblée générale élective, alors que ses opposants n'ont cessé de réclamer son report au printemps 2021 : leur argument, c'est le confinement et sa sortie progressive qui ont amputé de plusieurs mois la campagne électorale. Bernard Laporte mettra à profit ces 3 derniers mois pour annoncer son "programme en 15 sujets forts" et révéler la composition de son équipe dirigeante.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité