Rugby : on vous explique les cinq nouvelles règles internationales qui doivent permettre d'accélérer le jeu

L'instance internationale World Rugby a modifié quelques règles pour accélérer le temps de jeu et rythmer davantage les rencontres. Ces changements concernent toutes les phases de match avec par exemple un temps réduit pour botter les pénalités.

Le Tournoi des six nations approche à grands pas, et de nouvelles règles créées par World Rugby viennent pointer le bout de leur nez. Elles seront introduites dans les compétitions dès le début de l’année 2023. Une volonté de l'instance internationale, dont l’objectif est d’accélérer le rythme du jeu et offrir plus de spectacles pour les matchs internationaux.

Voici les règles qui seront appliquées dès le 1er janvier 2023

  • Les joueurs auront 90 secondes pour effectuer une transformation, faute de quoi le coup de pied est refusé
  • Le coup de pied de pénalité doit être réalisé dans la minute, sinon le coup de pied est annulé et une mêlée est accordée
  • Une mêlée doit être lancée dans un maximum de 30 secondes
  • Un joueur ne doit pas perdre de temps
  • L'obligation de former des alignements sans délai

Les deux premières règles ont déjà été adoptées par le Top 14 français depuis quelques années

"World Rugby, les fédérations membres et les compétitions travailleront avec les diffuseurs et les organisateurs de matches pour faire apparaître à l'écran (dans les stades et à la télévision) des chronomètres pour les pénalités et les transformations afin de s'assurer que les arbitres, les joueurs et les spectateurs puissent voir le compte à rebours", a déclaré Phil Davies, directeur de World Rugby, cité dans un communiqué.

Le prochain Tournoi des six nations sera disputé sous le régime de ces nouvelles règles à partir du 4 février, de même que la Coupe du monde de rugby, dont le coup d'envoi est prévu le 8 septembre en France.