Top 14 : Montpellier écrase Perpignan (38 - 10) et se hisse provisoirement à la troisième place

Lors de la 13ème journée de Top 14, Montpellier (Hérault) a remporté haut la main son match contre Perpignan (Pyrénées-Orientales), avec un résultat de 38 à 10. Le MHR atteint provisoirement la troisième place à l'issue de cette rencontre.

Grand succès de Montpellier (34) à domicile face à son voisin catalan Perpignan (66) ce vendredi 23 décembre 2022 lors de la 13ème journée de Top 14.

Montpellier a fait preuve de pragmatisme dans un premier temps pour construire son succès. Il s'est vite mis à l'abri grâce à l'efficacité de son buteur Louis Carbonel, auteur de 21 points, et à l'habileté de ce jeune diable de demi de mêlée Léo Coly, auteur d'un premier essai après une touche (15e, 13-0).

Perpignan "a été surclassé", regrette Arlettaz

L'équipe de Perpignan a rapidement été privée de son arrière Tristan Tedder, sorti sur une civière (3e). Mais il a été trop pénalisé : trois cartons jaunes.

On ne va pas se trouver d'excuses. On a été surclassés. On a été balbutiants sur les rucks. On a mis de l'énergie au mauvais endroit. On n'a pas fait une bonne prestation. On a essayé. On a mis de l'envie, mais on n'a pas été bons. (...) On s'est fait punir par une équipe réaliste. On a fait beaucoup de fautes, certaines y étaient, d'autres pas (sourire). On a été submergés par la qualité de l'adversaire. Il n'y a rien à dire. C'est une soirée noire. On n'a pas pris de points à la différence des concurrents directs. Ce n'est pas une belle soirée. On va faire le dos rond. On doit rester unis.

Patrick Arlettaz, manager général de Perpignan

Le MHR a ajouté peu après la pause un deuxième essai grâce à Carbonel (50e). Cinq minutes après, c'est l'australien Jake McIntyre qui marque un essai catalan (55e).

Très dominateur en seconde période, Montpellier a manqué de précision. Il a eu besoin d'un essai en contre de l'ailier Julien Tisseron (67e) et d'un dernier en force du pilier américain Titi Lamositele (77e) pour gratter le point du bonus.

Montpellier "va pouvoir ouvrir les cadeaux de Noël avec le sourire", assure Saint-André

"C'est une belle victoire pour le dernier match d'une année exceptionnelle pour Montpellier. On va pouvoir ouvrir les cadeaux de Noël avec le sourire", assure le manageur sportif du MHR.

Après le non-match face aux Ospreys (10-21 samedi dernier ndlr), il y avait beaucoup de doutes. (...) A mi-championnat, on est dans les six, alors que l'on sait qu'il est dur de digérer le bouclier. Dans ce match, tout n'a pas été parfait, on aurait pu se simplifier les choses. On a pas mal d'occasions d'essais que l'on a un peu gâchées, avant de marquer en toute fin de match par Titi Lamositele. On a fait preuve d'une meilleure discipline. On a été obligés de retrouver de nouveaux leaders, avec les départs de Fulgence (Ouedraogo), Guilhem (Guirado) ou Benoît (Paillaugue). On a eu beaucoup de blessés dans certains secteurs. On a eu une préparation compliquée. Mais on est bien là.

Philippe Saint-André, manager sportif de Montpellier

A la moitié de la compétition, le champion de France remonte ainsi provisoirement à la troisième place sans être pleinement rassuré sur sa présence en phase finale. L'Usap, qui enquille une septième défaite, fait du surplace à la 13ème place et avance sous la menace de Brive, revenu à un point.

Justine Salles avec AFP