Des sapeurs-pompiers d'Occitanie en renfort pour lutter contre les incendies de forêts dans le sud-est de la France

Près de 150 sapeurs-pompiers originaires d'ex-Midi-Pyrénées sont arrivés à Aix-en-Provence pour renforcer les effectifs engagés sur le front des incendies de forêts et de broussailles toujours menaçants dans le sud-est de la France en cette période de l'année.

Les sapeurs-pompiers d'Occitanie à leur arrivée à Aix-en-Provence
Les sapeurs-pompiers d'Occitanie à leur arrivée à Aix-en-Provence © Francis Pourcel
Près de 150 sapeurs-pompiers basés dans l'ex-région Midi-Pyrénées sont arrivés hier, lundi 17 août, à Aix-en-Provence, pour venir épauler leurs collègues du sud-est de la France mobilisés quotidiennement sur le théâtre des incendies de forêts. 
Au total, trois "colonnes" de 70 soldats du feu ont été mobilisées, et mises à disposition du centre opérationnel de crise de la zone sud, basé à Marseille. Deux de ces colonnes sont composées de sapeurs-pompiers de Haute-Garonne, d'Ariège, du Tarn, du Gers, du Lot et des Hautes-Pyrénées. Les autres renforts viennent des casernes d'Ardèche et de la Drôme.

La crainte d'une reprise des incendies

Si la plupart des incendies de forêts et autres feux de broussaille qui ont frappé plusieurs zones du sud-est de la France sont sous contrôle, la météo des jours à venir fait craindre une reprise des brasiers. Pas de pluie, des températures élevées et des vents annoncés : les ingrédients sont malheureusement réunis pour appréhender de nouveaux départs de feux, notamment dans le Var, le Vaucluse et en Corse.

Les sapeurs-pompiers occitans prêts à intervenir

Les pompiers partis d'Occitanie ne sont pour l'instant pas engagés directement sur le terrain, mais sont sur le qui-vive, herbergés à l'école nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers d'Aix-en-Provence, et prêts à intervenir rapidement pour épauler leurs homologues déjà sur place. Outre des véhicules de logistique, la délégation de pompiers occitans a amené sur place quatre camions-citernes spécialement conçus pour les feux de forêts, d'une capacité de 4000 litres d'eau chacun.
 

Les effectifs déployés sont composés de pompiers professionnels, mais les trois quarts d'entre eux sont des volontaires, qui prennent sur leurs jours de congés pour participer à cette opération 

Commandant Francis Pourcel, chef d'une des colonnes d'Occitanie



Ces sapeurs-pompiers devraient rester sur place une bonne partie de cette semaine. Ils sont tous spécialistes des feux de forêts et de broussaille, rompus aux exercices d'extinctions de ce type d'incendie et aux manoeuvres spécifiques dans ce genre d'intervention. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt