Sécheresse : pour éviter la pénurie d'eau potable, la préfecture de Haute-Garonne renforce les restrictions

Pour économiser les réserves en eau qui s'amenuisent de semaines en semaines à cause de la sécheresse, la préfecture de Haute-Garonne a décidé de renforcer les restrictions de prélèvements d'eau en milieu naturel à compter du lundi 22 août.

Le niveau de la Garonne n'a jamais été aussi bas en 30 ans. Tous les cours d'eau sont impactés et ce malgré le soutien d’étiage mis en œuvre au profit de la Garonne depuis les retenues hydroélectriques.

Pour éviter le pire, la préfecture de Haute-Garonne a donc décidé de renforcer les restrictions de prélèvements d'eau dans les milieux naturels. 

Eviter la pénurie d'eau potable

Afin d’éviter un épuisement prématuré des ressources en eau, possible autour de la mi-septembre, de garantir la sécurité des activités vitales en Garonne, dont l’alimentation en eau potable, et de conserver un million de mètres cubes en solidarité avec le sous bassin Neste-Gascogne, les services de l'Etat ont décidé d’ajuster la stratégie des lâchers d’eau et de restreindre les prélèvements d'eau. A compter de lundi prochain, ces restrictions concernent la Garonne en amont et en aval de Portet-sur-Garonne, le Tarn, l'Ariège, l'Hers et les rivières connectées au canal de la Neste.

Il sera strictement interdit tous prélèvements dans les bassins du Volp, du Salat et dans le Tescou.

Usages de l'eau potable toujours restreints

Concernant les usages à partir du réseau d’eau potable, l’ensemble du département est actuellement en alerte renforcée. Les mesures prises le 9 août 2022 sont inchangées et restent applicables. 

  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires - alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les services intervenant au titre de la sécurité publique (pompiers, police, etc.).
  • Le remplissage des piscines privées est interdit. La mise à niveau diurne des piscines privées est interdite. La vidange des piscines publiques est soumise à autorisation.
  • L’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, terrains de sport est interdit. L’arrosage des jardins potagers est interdit de 8h00 à 20h00.
  • Les fontaines publiques en circuit ouvert devront être fermées, excepté celles délivrant de l’eau potable .
  • Le lavage des voiries est interdit sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques. Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Le registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel, quelle que soit leur surface, est interdit.
  • La vidange des plans d’eau de toute nature est interdite dans les cours d’eau.

Un effort collectif nécessaire

La préfecture en appelle à l’effort de tous. Dans un communiqué, elle demande "d'économiser chaque goutte d’eau, car il reste deux mois et demi de campagne d’étiage et c’est en septembre-octobre que la situation risque d'être la plus tendue". Les mesures renforcées le seront à compter du lundi 22 août 2022.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité