Sécheresse : une mystérieuse pyramide immergée refait surface

Publié le
Écrit par Rémi Surrans .

Il y a quelques jours, un promeneur anglais partageait la photo de la pointe d'une pyramide située dans le lac de Saint-Ferréol à Revel (Haute-Garonne). Une découverte qui s'explique par le déficit de pluie cette saison.

Simple découverte amusante, ou objet ancestral ? C'est la question qu'a dû se poser cet Anglais, apercevant l'extrémité d'une pyramide, plantée au fond du lac de Saint-Ferréol à Revel (Haute-Garonne). Mais pourquoi est-elle visible à cette période de l'année ? 

"Juste 300 ans qu'il est là !"

Dans un message sur Facebook, le promeneur anglais la perçoit, lui, "comme un crayon mal-taillé". Il a glané quelques informations sur cette pyramide de 21 mètres de haut : elle semble être enracinée dans une plateforme en briques, elle-même jointe par deux escaliers étroits. L'ensemble aurait été construit en 1770 sur un mur de barrage, et cette pyramide aurait servi d'instrument de mesure du niveau du lac. On a voulu en savoir plus avec le maire de Revel, Laurent Hourquet. 

"Cela fait juste 300 ans qu'elle est là" en sourit l'édile, pas vraiment surpris lorsqu'on l'interroge sur cette pyramide. "La construction est un barrage qui a été conçu par l'ingénieur Pierre-Paul Riquet pour alimenter le Canal du Midi grâce à des voies d'alimentation" ajoute-t-il. "L'eau est stockée l'hiver, et sert également pour l'irrigation agricole." Quant à cette pyramide, elle sert effectivement à mesurer la hauteur du bassin, "au lieu d'avoir un simple poteau". 

Le niveau du bassin très bas pour la saison

Cette vocation de barrage est toujours effective actuellement. La particularité du moment, c'est que la pointe de la pyramide est donc visible. Et ce n'est pas en raison de travaux d'entretien du barrage comme en 2016. Le niveau du bassin est bas, à cause du manque de pluie : "c'est ce qui explique que l'on puisse la voir à cette période de l'année" justifie Laurent Hourquet. 

Le maire espère que la pluie retombera de manière régulière, afin que cet édifice ne refasse plus surface. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité