Second tour des élections régionales : vague rose à Toulouse

© MaxPPP
© MaxPPP

Avec près de 60% des suffrages à gauche (sur 81% des inscrits), la gauche arrive en tête à Toulouse, loin devant Les Républicains et le Front National.

Par Laurence Boffet

Quelques rares points bleus sur une carte entièrement rose... La ville rose porte bien son nom en ce second tour des élections régionales. A Toulouse, seuls 5 bureaux sur 256 n'ont pas placé Carole Delga en tête. Le candidat Les Républicains arrive en tête dans 4 d'entre eux. Celui du FN, Louis Aliot dans un seul.
La carte de Toulouse, à l'heure du dépouillement. / ©
La carte de Toulouse, à l'heure du dépouillement. / ©
La liste de l'ancienne secrétaire d'Etat Carole Delga l'emporte largement dans cette triangulaire avec la droite et l'extrême droite avec 59,12% des voix. Elle est très loin devant Dominique Reynié, le candidat Les Républicains crédité de 22,61% et devant le candidat du Front National, Louis Aliot, 18,27%. 
 / © France 3
/ © France 3

La participation​

La mobilisation des électeurs n'est sans doute pas étrangère à ce score de la gauche. Déjà en hausse au premier tour par rapport à 2010, (43,92% contre 42,38%), elle a fait un bon de 10 points pour ce second tour pour atteindre 53,96%. 

Les résultats du premier tour

Au premier tour, Carole Delga était arrivée largement en tête dans la ville rose avec 31,65% des voix. Elle devançait alors le candidat Les Républicains, Dominique Reynié arrivé en deuxième position avec 22,71% des suffrages. Le candidat du Front National, Louis Aliot était arrivé troisième avec 17,24% des voix, devant l'écologiste Gérard Onesta crédité de 16,29%.

Un vote Front national malgré tout en progression dans la ville rose

Lors des élections régionales de 2010, le Front National enregistrait à peine plus de 8% des voix. En une élection, il les un peu plus que doublé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus