En Haute-Garonne, la gauche distance largement le Front National

© MaxPPP
© MaxPPP

Sans réelle surprise, la liste d'union de la gauche l'emporte largement, en Haute-Garonne, à l'issue de ce second tour des élections régionales. Le 6 décembre dernier, le département avait déjà montré sa capacité de résistance à la montée du Front National.

Par Marie Martin

Résultats


La gauche l'emporte très largement en Haute-Garonne, à l'issue de ce second tour des élections régionales. La liste d'union de la gauche emmenée par Carole Delga remporte 52,84 % des voix, loin devant le candidat Front National Louis Aliot qui recueille 26,09 % des suffrages. Le candidat LR-UDI-Modem quant à lui comptabilise 109 538 voix, soit 21,08 % des voix.
C'est de loin le plus mauvais score du Front National dans la région.
En revanche, c'est bien en Haute-Garonne que la candidate socialiste Carole Delga fait son meilleur score de toute la grande région. 

 / ©
/ ©


Zoom sur les grandes villes de Haute-Garonne


A Toulouse, Carole Delga arrive très largement en tête, avec 59,12 % des voix. Elle est loin devant le candidat Les Républicains Dominique Reynié qui obtient 22,61 % des suffrages dans la ville rose. La capitale régionale qui résiste à la poussée générale du Front National puisque la liste de Louis Aliot arrive en troisième position, avec 18,27 % des voix.
Dominique Reynié n'est arrivé en tête que dans 4 bureaux sur 256. Louis Aliot n'est quant à lui en tête que dans un seul bureau. 

La ville de Colomiers est sans conteste socialiste. Déjà bien confortée au premier tour, avec 31,88 % des suffrages contre 23,7 % pour Louis Aliot, la liste d'union de la gauche emmenée par Carole Delga remporte 55,98 % des voix, à l'issue du second tour de ces régionales 2015. La liste frontiste arrive en seconde position, loin derrière, avec 24,93 % des voix. Dominique Reynié (LR-UDI-Modem) lui ne recueille que 19,1 % des suffrages. A noter le bond de la participation. Dimanche 6 décembre, 51,31 % des électeurs de Colomiers s'étaient déplacés. Ils étaient 62,21 % pour le second tour...

C'est plus serré à Saint-Gaudens. La liste de Carole Delga remporte 47,4 % des voix, lors de ce second tour, devant la liste frontiste de Louis Aliot (34,42 %). L'écart était de 4 points au premier tour (34,32 % pour Carole Delga contre 30,28 % pour Louis Aliot). Dominique Reynié, lui, progresse d'un peu plus de deux points (16 % au premier tour, contre 18,18 % au second).
La participation augmente également à Saint-Gaudens avec 53,66 % au second tour contre 45,36 % le dimanche 6 décembre. 

A Muret, où les électeurs avaient placé le Front National en tête au premier tour, avec 32,39 % des voix, le sursaut participatif joue en faveur de la candidate de gauche puisque la liste de Carole Delga sort vainqueur de ce second tour avec 47,38 % des voix contre 33,75 % pour son adversaire frontiste. Dominique Reynié remporte 18,87 % des suffrages, contre 17,7 % au premier tour.
La participation fait un bond de 11 points, passant de 47,64 % au premier tour à 58,12 % ce dimanche 13 décembre. 

Participation


Le sursaut participatif est moins important en Haute-Garonne, par rapport à d'autres départements de la région. 539 610 électeurs se sont déplacés aux urnes, ce dimanche 13 décembre, soit 60,15 % de participation. C'est neuf points de plus qu'au premier tour où la participation était de 51,35 %. 
Comparatif élections régionales 2010/2015

Sur le même sujet

Les + Lus