"Sommes-nous seuls dans l'Univers" ? Le GEIPAN enquête sur les ovnis et les phénomènes inexpliqués

Le GEIPAN (Groupe d'études des phénomènes aérospatiaux non expliqués) enquête sur des phénomènes mystérieux qu'on peut observer dans le ciel. Il donne régulièrement des conférences au cours desquelles le public peut s'informer sur les investigations menées.

Depuis 1977, le GEIPAN reçoit 700 témoignages ou vidéos sur des phénomènes inexpliqués chaque année. L'essentiel de ses phénomènes trouve une explication, comme par exemple une photo d'un halo de lumière scindé en deux parties qui ressemble à des ballons allongés.

"C'est une photo prise par le pilote de son cockpit et ça c'est le même phénomène pris sur terre par un témoin, qui le même jour, a vu le même phénomène, explique Marie-Pierre Desvignes, documentaliste au GEIPAN. Après enquête, il s'avère que c'est le rallumage du deuxième étage de la fusée Falcon".

Percer les mystères

Le GEIPAN fait partie intégrante des équipes du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales). Sa mission est originale. Depuis 1977, il s’efforce d’élucider les phénomènes étranges, les phénomènes inexpliqués portés à sa connaissance. Il les passe à la moulinette de l'expertise scientifique.

"Nous cherchons à tout prix à essayer de déterminer par une méthodologie rationnelle basée une technique d'ingénierie, en faisant appel à des outils que l'on a labellisé GEIPAN, pour essayer de trouver une explication à ces phénomènes", explique Frédéric Courtade, responsable du GEIPAN.

Réseaux d'information

Fort de son réseau de partenaires institutionnels, d’experts et d’enquêteurs, le GEIPAN utilise des compétences et des moyens existants. "On s'appuie également sur des services de l'armée de l'air et de l'espace, les radars de la DGAC (Direction générale), le service de Météo France".

Le GEIPAN se veut complètement transparent et communique largement. L'intérêt du public est toujours au rendez-vous. En témoigne cette femme qui est venue écouter la conférence "Des OVNIS, je ne sais pas mais des choses qu'on ne connaît pas encore... Il y a peut-être des choses à découvrir, des soucoupes volantes peut-être pas. Mais je voudrais savoir où ils en sont maintenant de leurs découvertes sur ces objets non-identifiés". 

"Le mystère, la question que tout le monde se pose c'est : "sommes-nous seuls dans l'univers ?", se demande un autre participant à la conférence. La réponse à cette question réside peut-être dans les 3% d'évènements inexpliqués.