Super Lune et perséides : restez calme, “il ne va rien se passer d’extraordinaire” dans le ciel

Publié le
Écrit par Lauriane Nembrot .

Face à l’engouement suscité par les phénomènes de la super Lune et des pluies d’étoiles filantes, des spécialistes rappellent qu’ils sont habituels et bien souvent peu spectaculaires.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le ciel est décidément plein de surprises. Après celles du mois de mai, juin et juillet, la super Lune du mois d'août, prévue dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13, sera la dernière de l’année. Elle sera accompagnée par une pluie d’étoiles filantes qui ont lieu depuis plusieurs semaines déjà. 

Si le phénomène est relayé de tous les côtés, il n’en est pas pour autant spectaculaire. Comme le souligne Olivier Sanguy, responsable des actualités spatiales à la cité de l’espace à Toulouse, “il ne va rien se passer d’extraordinaire” dans le ciel. Voici pourquoi. 

Non, la Lune ne grossit pas 

On parle de “super Lune” lorsque l’astre se rapproche de la Terre et paraît plus gros. Mais il s’agit simplement d’une illusion d’optique. “La lune n’est pas toujours à la même distance de la Terre. Parfois elle se rapproche, parfois elle s’en éloigne. Parce que son orbite n’est pas circulaire” explique Olivier Sanguy.

Quand vous mettez votre main près de votre visage, elle vous paraît plus grosse que si vous la mettez un peu plus loin. C’est un phénomène physique. C’est la taille angulaire d’un objet qui dépend de sa distance”. 

Un concept controversé 

C’est un astrologue américain qui est à l’origine de l’appellation de “super Lune”. Ce concept a été par la suite récupéré par Fred Espenak, un astronome de la NASA. “Espenak a tenté de rationaliser le concept de super Lune. Il a pris la distance la plus proche et la plus éloignée et en a fait une échelle de 0 à 1. 0 c’est quand la Lune est au plus loin et 1 c’est quand elle est au plus près de son orbite”, détaille Olivier Sanguy.

Selon lui, tous ces calculs ne “reposent sur rien de scientifique”. Avec un rayon de 0.965 voire 0.997 comme en juillet dernier, on assisterait même ce vendredi à “une pleine lune qui semble un peu plus grosse que d’habitude”, remarque le spécialiste. 

Un phénomène presque invisible à l’œil nu 

En plus de ne pas être significativement plus proche de la Terre, la différence entre une pleine lune et la super Lune de ce vendredi serait presque imperceptible à l'œil nu. “Si vous avez un appareil photo avec un téléobjectif relativement puissant ou un télescope et que vous faites deux photos de pleine lune avec strictement les mêmes réglages et que vous les superposez, vous verrez que la lune va  varier de taille d’une photo à l’autre”, indique Olivier Sanguy.

Mais l'œil humain ne peut pas saisir la différence. Beaucoup de gens assurent que la Lune est plus grosse parce qu’on leur a dit qu’elle le serait. Psychologiquement, ils regardent et ils disent qu’elle l’est. Mais on ne peut pas s’en rendre compte véritablement” insiste-t-il. 

Pas de précaution particulière pour observer la “super” Lune

Inutile de s’équiper de jumelles ou de lunettes fumées : aucune précaution n’est de rigueur pour observer une “super” Lune, tant le phénomène est quasiment imperceptible.

Ce n’est pas comme pendant une éclipse pendant laquelle il faut porter des lunettes spéciales”, remarque Olivier Sanguy, ajoutant qu’il s’agit d’une “pleine Lune normale”. “Théoriquement, elle paraîtra juste un peu plus grosse qu’une pleine lune où la Lune est un peu plus loin sur son orbite”. 

Une pluie d’étoiles dans le ciel 

Comme le rappelle l’Observatoire du Pic du midi dans les Pyrénées, un autre phénomène va aussi avoir lieu la nuit prochaine. Celui des Perséides, nom donné à la pluie d’étoiles filantes. Mais là encore, ce phénomène n’a rien d’exceptionnel puisqu’on peut y assister toute l’année.

La super Lune, ça n’a rien d’extraordinaire mais on peut dire que c’est la fête des étoiles tous les soirs” fait remarquer Nicolas Bourgeois, directeur adjoint du Pic du midi. “Toute personne qui vient au Pic ou qui va en montagne peut s’en rendre compte : quand on s’éloigne de la ville, le ciel et les étoiles brillent toujours”, achève-t-il.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité