Télévision : tout ce qu'il faut savoir sur "Bugarach", la toute nouvelle série de France Télévisions tournée en Occitanie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvain Duchampt .

"Bugarach", la nouvelle série de France Télévisions est en tournage depuis ce lundi 5 décembre 2022 à Toulouse (Haute-Garonne). Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette série fantastique dans laquelle jouent entre autres, Marilyn Lima, Jérémy Banster et Linda Hardy.

Un "ça tourne !claque dans le grand studio de France 3 Occitanie en ce lundi 5 décembre 2022 à Toulouse (Haute-Garonne). Le tournage de la série "Bugarach" vient de commencer. La quarantaine de membres de l'équipe s'activent aux quatre coins du plateau. Ces dernières années, l'endroit a plus l'habitude d'accueillir la fabrication d'émissions de télévision. La nouvelle "Cuisine des mousquetaires" y a d'ailleurs regagné ses pénates. Présentation de cette nouvelle production d'un nouveau genre pour France 3.

Une histoire autour de la famille, de la jeunesse et de l'environnement

Le "pitch" est le suivant : "de nos jours dans une petite ville d'Occitanie, Émilie, une étudiante au caractère imprévisible, décide d'enquêter sur la mort suspecte de son père, suite au crash de son hélicoptère. Avec l'aide de ses trois amis, elle part explorer le mont Bugarach où l'accident a lieu et découvre un portail ouvrant sur des mondes parallèles. Émilie pourra-t-elle changer le cours de son destin et sauver la région, menacée par une catastrophe écologique majeure ?"

"Quitte à faire une série, nous avons souhaité toucher un public différent de celui de la télé, explique Fabrice Valéry, directeur délégué aux Antennes et aux Contenus de France 3 Occitanie (DAC). Pour se faire, afin qu'il y ait une identification, nous avons décidé de raconter une histoire dont les principaux personnages sont eux-mêmes de jeunes adultes. Nous avons aussi choisi d'aborder des thématiques qui intéressent majoritairement les jeunes publics : les préoccupations environnementales, les relations intergénérationnelles. Et sur la forme nous avons opté pour un genre très à la mode dans beaucoup de domaines de fictions : le fantastique." Pour aller chercher ces spectateurs, qui désertent de plus en plus les antennes de télé, la série sera diffusée sur Internet par l'intermédiaire de la plateforme France.tv.

Une série 100 % Occitane

L'événement est assez rare pour le souligner. "Bugarach" est une série "régionale". "L'idée date de deux ans, précise Fabrice Valéry, avec une interrogation : que pourrions-nous faire qui est à la fois marquant pour la région, mais qui ne soit pas régionaliste ?

Le choix de s'adresser à un public plus jeune s'est directement imposé. Le mont Bugarach, dans l'Aude, est le point de départ du projet. Un lieu emblématique de la région, source de fascinants mythes et légendes : ovnis, "énergie tellurique". L'endroit parfait pour raconter cette histoire. 

Pour le DAC de France 3 Occitanie, "cette série est un gros projet en région". La collectivité d'Occitanie participe à hauteur de 250.000 euros. Le CNC apporte 400.000 euros. "La dernière fois qu'il y a eu une aide aussi importante de la part du CNC, c'était pour la série HPI de TF1, avec Audrey Fleurot" souligne au passage Fabrice Valéry.  

France 3 Occitanie met à disposition des moyens de tournage par l'intermédiaire de La Fabrique mais aussi son grand plateau situé à Toulouse. "Nous aurions pu tourner dans les studios de Vendargues - où est réalisée la série de France Télévisions, "Un si grand soleil - Mais le producteur aurait dû louer les studios. Là, nous mettons notre studio de tournage à Toulouse (Haute-Garonne) à disposition." Un studio qui accueille depuis plusieurs semaines la nouvelle version de l'émission "La Cuisine des mousquetaires." Après deux semaines de tournage en intérieur, les équipes de "Bugarach" iront durant trente jours à l'extérieur, en majorité à Bugarach mais aussi dans des appartements ou des entreprises de Toulouse.

Un casting 4 étoiles

Marilyn Lima sera Émilie, le personnage principal de "Bugarach". Son visage ne vous est sûrement pas inconnu. L'actrice de 27 ans s'est notamment faite remarquer sur la série Skam, qui suit le quotidien de lycéens avec les problématiques modernes qui leur incombent, dans la veine de la série britannique Skins.

Plus besoin de la présenter. Après avoir été sacrée Miss France en 1992, Linda Hardy a réussi à se faire une place dans le monde des acteurs. Dans la série, elle interprète Aurore, la mère d'Emilie, avec de nombreuses zones d'ombre.   

Jérémy Banster multiplie les casquettes : co-producteur de la série, l'une des figures "d'un si grand soleil" joue cette fois-ci le rôle Nathan Muller, qui après 20 ans d'absence réapparaît dans son pays natal de Bugarach à la tête d'une société d'exploitation d'énergies nouvelles.

Pour Fabrice Valéry "l'objectif a été de trouver un ensemble très homogène avec des comédiennes d’une vingtaine d’années et des acteurs plus confirmés." Rendez-vous début 2024 sur Francetv.fr pour voir si le résultat est au rendez-vous.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité