Témoignage : dix ans après le meurtre de Patricia Bouchon près de Toulouse, sa fille se confie

Dix ans après la disparition de Patrica Bouchon à Bouloc, près de Toulouse, sa fille Carlyne se confie à France 3 Occitanie. Elle revient sur ces dix années d'enquête et parle de ses appréhensions avant un second procès. Le principal suspect, Laurent Dejean avait été condamné à 20 ans de réclusion.

Carlyne Bouchon, la fille de Patricia Bouchon disparue en février 2011 à Bouloc en Haute-Garonne.
Carlyne Bouchon, la fille de Patricia Bouchon disparue en février 2011 à Bouloc en Haute-Garonne. © FTV

Le 14 février 2011, vers 04h30 du matin, Patricia Bouchon une mère de famille de 49 ans, secrétaire dans un cabinet d'avocats part faire son jogging quotidien autour de Bouloc, à 25 km au nord de Toulouse. Un footing dont elle ne revient jamais. Après un mois et demi de recherches, son corps est retrouvé à 10 km du lieu de sa disparition. Patricia Bouchon a été tuée avec une extrême violence, les vertèbres et le crâne enfoncés.

Carlyne Bouchon avait 27 ans au moment de la disparition de sa mère. Aujourd'hui, le jeune femme est âgée de 37 ans. Elle est marquée à vie par ce drame. Tremblante au moment de reparler des faits, elle explique :

Ca va mieux. Il y a 10 ans, j'étais dans une douleur continue et oppressante. Aujourd'hui, la douleur est toujours présente mais pas en continu.

Carlyne Bouchon

On n'a jamais eu d'aveu

Après quatre ans d'enquêtes et de nombreux "faux coupables", un suspect est identifié grâce à un portrait robot. Il s'agit de Laurent Dejean, un plaquiste de 39 ans, qui n'aura de cesse de clamer son innocence.

Laurent Dejean est placé en garde à vue à deux reprises avant d'être finalement mis en examen le 9 février 2015, puis écroué. Le procès de Laurent Dejean s'ouvre le 14 mars 2019 devant la cour d'assises de la Haute-Garonne, 8 ans après la disparition de la joggeuse à Bouloc.

J'ai considéré ce procès comme un combat de boxe. On est atteint psychologiquement mais aussi physiquement. On n'a jamais entendu d'aveu. On est face à un individu qui n'évolue pas. C'est frustrant.

Carlyne Bouchon

20 ans de réclusion criminelle

Laurent Dejean est condamné par la cour d'Assises de Haute-Garonne à 20 ans de réclusion criminelle. L'homme a fait appel de cette décision. Un second procès se tiendra en juin 2021.

Il était évident qu'il ferait appel. J'appréhende ce second procès surtout s'il y a une décision opposée à la première audience. Mais je suis confiante.

Carlyne Bouchon

Un besoin d'avancer

Comme beaucoup de victimes de drame, la fille de Patricia Bouchon a besoin d'aveux pour se reconstruire. La jeune femme confie :

On a l'impression qu'on ne peut pas avancer et c'est lui qui nous en empêche. S'il libère sa parole, il nous libèrera de beaucoup de mal être.

Carlyne Bouchon

Le procès en appel de Laurent Dejean se tiendra au mois de juin 2021 devant les Assises du Tarn. Carlyne Bouchon et sa famille attendent la fin du temps judiciaire pour poursuivre leur deuil.

 

10 ans après le meurtre de Patricia Bouchon près de Toulouse, sa fille se confie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société affaire patricia bouchon