Nuage de sable du Sahara : "la quantité de poussière émise par les tempêtes augmente"

Elle colore le ciel en orange et transporte des grains de poussières venus du Sahara : la tempête de sable balaye actuellement la France et sera visible ce week-end du 6 avril 2024. Nous vous aidons à mieux comprendre les causes et les conséquences de ce phénomène météorologique.

Un ciel orangé, de la poussière sur les voitures... Le week-end du 30 mars 2024, de nombreuses zones de l'hexagone ont été touchées par une tempête de sable venue du Sahara. Les particules sont même venues se déposer jusque sur les sommets enneigés. Un nouvel épisode de "tempête de sable" doit avoir lieu ce week-end du 6 avril 2024 et touchera à nouveau l'Occitanie. 

Nous avons interrogé Hervé Herbin, chercheur en physique de l'atmosphère et professeur à l'Université de Lille, pour mieux comprendre les causes et conséquences de ce phénomène.

France 3 Occitanie : Comment se produit une tempête de sable ? 

Hervé Herbin : Ce qu'on appelle "tempête de sable" est un phénomène météorologique. Il se forme lorsque deux facteurs sont réunis, pour créer du vent : un anticyclone et une dépression. Le Sahara se trouve dans une zone tropicale, qui est une zone anticyclonique quasi-permanente. Cela signifie que la pression atmosphérique y est plus importante qu'aux alentours, l'air est donc plus lourd et sec. À l’inverse, on parle de zone de dépression lorsque la pression est basse et l'air donc plus léger. Le vent, qui prend naissance au niveau du Sahara, peut se déplacer vers la dépression. Cette dernière sert de tremplin pour emmener cet air chaud, sec et ensablé. 

France 3 Occitanie : Le réchauffement climatique peut-il renforcer ce phénomène ? 

Hervé Herbin : Le dérèglement climatique peut influencer la densité du sable de ces tempêtes, mais peu la fréquence de ces dernières. 

À court terme, on peut supposer que la quantité de poussière émise par les tempêtes augmente. Car le sable est présent dans des zones arides et, chaque année, les surfaces arides sur la planète augmentent, notamment à cause du réchauffement climatique. Aujourd'hui, les zones arides constituent 40% de la surface continentale, ce qui est énorme. Cela augmente donc la possibilité d'émission de poussière dans l'atmosphère. 

En revanche, il est plus compliqué de se projeter sur une durée plus longue, dans 100 ou 150 ans, car la hausse des températures augmentera également la quantité d'humidité dans l'atmosphère. 

France 3 Occitanie : La tempête de sable peut-elle aggraver la pollution ? 

Hervé Herbin : Ces tempêtes de sable ne sont pas source de pollution. Elles peuvent créer des problèmes respiratoires, car les particules sont assez fines. En revanche, leur composition est plutôt bénéfique pour l'environnement, car chargée en minéraux comme le potassium et le phosphore. 

En revanche, le dépôt des particules de sable sur la neige modifie l'albédo, c'est-à-dire son pouvoir réfléchissant, ce qui conserve la chaleur sur la surface et donc nuit à l'enneigement. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité