Théâtre du Capitole : découvrez le mythe Elektra, opéra de Richard Strauss

[Partenariat] Du 25 juin au 4 juillet à Toulouse, les artistes du Théâtre du Capitole font vivre sur scène l'opéra Elektra. Découvrez cette représentation audacieuse née du génie de Richard Strauss et plongez dans l’histoire tragique et psychologique de ce mythe.
Elektra - Ricarda Merbeth (Elektra)
Elektra - Ricarda Merbeth (Elektra) © Mirco Magliocca

Elektra reprend le mythe des Atrides

L’action se situe à Mycènes, après la guerre de Troie. À son retour, le roi Agamemnon est assassiné par sa femme Clytemnestre aidée de son aimant Égisthe. Le couple royale avait trois enfants : Oreste qui a été exilé à l’étranger à la mort de son père et Chrysothémis et  Électre qui vivent toujours au palais. Si Chrysothémis veut oublier le passé et vivre simplement auprès d’un mari et de futurs enfants,  Électre, quant à elle, ne vit que pour la vengeance. Elle erre dans le palais comme une bête sauvage et attend impatiemment le retour de son frère pour assouvir son besoin de représailles.

Elektra - Violeta Urmana (Clythemnestre) et Ricarda Merbeth (Elektra)
Elektra - Violeta Urmana (Clythemnestre) et Ricarda Merbeth (Elektra) © Mirco Magliocca

Elektra, de fait, met en scène l’hystérie de femmes qui se déchaînent en l’absence d’hommes : soit que le père est mort, soit que le frère est absent, soit que le mari est un imposteur, soit que le fiancé est imaginaire ou improbable. Réduites à leurs monologues, les femmes en sont à porter l’une contre l’autre les accusations suprêmes : pour l’une, celle d’avoir voulu remplacer la maternité par la sexualité – c’est le crime de la mauvaise mère, donc de toute mère - , pour l’autre, celle de ne pouvoir trouver de jouissance que dans la mort, la sexualité n’étant jamais qu’un meurtre en différé – c’est le lot de la fille.

Stéphane Barsacq, Écrivain

 

À l’origine, une collaboration entre deux visionnaires : Hugo von Hofmannsthal et Richard Strauss

Avant d’être un opéra, Elektra fut d’abord une pièce de théâtre de Hugo von Hofmannsthal. Ce viennois né en 1874 dans une famille aristocratique a longtemps été un poète prodige, dès l’âge de 16 ans, avant de se détourner de ce genre littéraire au profit du théâtre.

Dès sa découverte de la pièce, le compositeur et chef d’orchestre, Richard Strauss est fasciné par la vision démonique et primitive que porte Hofmannsthal sur l’Antiquité grecque. Une vision très moderne et même révolutionnaire pour l’époque, qui s’éloigne de l’image édulcorée et sereine habituellement montrée pour évoquer cette période. Il sollicitera donc l’ancien poète pour adapter la pièce en opéra sans s’imaginer qu’ils allaient collaborer pendant 20 ans ! C’est ainsi qu’en 1909, l’opéra Elektra ouvrait la voie à toutes les audaces du XXe siècle grâce à la puissance de sa musique.

 

Elektra sur les planches du Théâtre du Capitole

Aujourd’hui, le chef-d’œuvre de Strauss prend vit sur la scène du Théâtre du Capitole dans une mise en scène exceptionnelle réalisée par Michel Fau. Dans le rôle principal, le public retrouve l’incroyable Ricarda Merbeth pour interpréter Elektra avec brio. Voir toute la distribution des artistes.

 

Les prochaines représentations :

Réserver mes places pour Elektra.

France 3 Occitanie est partenaire de ce spectacle inédit et époustoufflant, à découvrir absolument cette semaine au Théâtre du Capitole ! 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture idées de sorties sorties et loisirs par ici les sorties opéra musique art spectacle vivant partenariats événements