Toulon, déjà bien en place, domine Toulouse

Le Rugby Club Toulonnais, champion de France et d'Europe, a dominé vendredi le Stade Toulousain (38-12) dans un match amical quasiment à sens unique, en inscrivant six essais à deux, au stade Mayol.

© MaxPPP
Après trois semaines de préparation seulement, le RCT n'a rien perdu de sa superbe.
Malgré quelques scories bien compréhensibles, les hommes de Bernard Laporte ont rendu une copie plus que correcte pour leur première sortie.
Dans l'ensemble bien en place défensivement, les Toulonnais ont signé quelques beaux mouvements dont le tout dernier, interminable, a débouché sur l'essai du pilier Levan Chilachava dans les arrêts de jeu (80+2). Cet essai témoigne avec force de la capacité des Varois à tenir le ballon, à enchaîner du jeu dans la défense adverse et à asphyxier sa proie.
Le RCT a su varier ses lancements de jeu et sa finition pour marquer les cinq autres essais de la soirée.
L'ailier finisseur David Smith a signé un doublé sur un essai en première main puis sur un ballon à suivre et un dribbling gagnant. Face à une défense toulousaine guère en place dans le premier acte, le talonneur Jean-Charles Orioli a concrétisé un maul bien mené alors que le demi de mêlée Sébastien Tillous-Borde a monnayé une percée de Mermoz. A 26-0 à la mi-temps pour Toulon, le constat est sans appel: il y a une classe d'écart entre les deux équipes.
Etrangement, en faisant entrer la quasi totalité de son banc peuplé de jeunes joueurs, le Stade Toulousain va retrouver un peu plus d'assise
défensive mais surtout d'audace.
Les débats se rééquilibrent et la jeune garde s'illustre sur deux exploits individuels.
Très en jambes, le demi de mêlée Sébastien Bézy s'offre un slalom géant à plusieurs portes alors que Ramos intercepte une passe hasardeuse de Belan pour mener un contre de 80 mètres.
Logiquement battus, les Toulousains ont peu mesurer le chemin qui les sépare encore du meilleur élève de la classe.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby stade toulousain