• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le tribunal statuera sur la reprise de Fram fin novembre

Fram avait du mal à redécoller / © Maxppp
Fram avait du mal à redécoller / © Maxppp

Le tribunal de commerce de Toulouse rendra son avis sur l'offre de reprise de Fram par Karavel fin novembre. L'entreprise a été placée en redressement judiciaire jusqu'au 30 avril.

Par Véronique Haudebourg

Le voyagiste toulousain Fram qui a déposé son bilan ce jeudi sera fixé sur l'offre de reprise de Karavel la 18 novembre. C'est à cette date que le tribunal de commerce de Toulouse rendra sa décision. Un seul repreneur a fait une offre, Karavel promovacances et propose de conserver 77% des effectifs.
Le tribunal de commerce de Toulouse a placé vendredi le voyagiste Fram en redressement judiciaire pour une période de six mois, soit jusqu'au 30 avril 2016. Le tribunal n'a pu que constater la cessation de paiement des quatre entreprises du groupe (Voyage Fram, Fram Agence, Plein Vent Voyages et Fram nature), selon un délibéré lu devant la presse à l'issue d'une audience d'une heure et demie.

Le tribunal a également nommé un administrateur judiciaire, Christian Caviglioli, qui a estimé que le montant du passif de Fram se situait "autour de 14 millions d'euros". Fram, basé à Toulouse, avait déposé son bilan jeudi dans le but de faciliter sa reprise par le seul intéressé à son rachat, Karavel-Promovacances, qui s'est dit prêt à reprendre les trois quarts des quelque 630 employés. Le tribunal a fixé au 30 novembre à 9h30 la tenue d'une audience sur le ou les offres de reprise.

Pour l'instant, seul Karavel-Promovacances a fait part de son intérêt. Le groupe français, détenu à 76% par le fonds d'investissement LBO France, souhaite un rachat qui passe au préalable par une procédure collective, ce qui permet de réduire le passif.

Le reportage de Chloé Tibaud et Xavier Marchand :
Toulouse : le tribunal statuera sur la reprise de Fram fin novembre
Le tribunal de commerce de Toulouse rendra son avis sur l'offre de reprise de Fram par Karavel fin novembre. L'entreprise a été placée en redressement judiciaire jusqu'au 30 avril.
Karavel, créé en 2000 par Christian Blanc, ancien patron d'Air France, est spécialisé dans la vente de séjours sur internet. Il a racheté en 2001 Promovacances, devenu sa marque phare, et exploite aujourd'hui une douzaine de marques, soit 700 salariés. Selon plusieurs sources, Karavel pourrait investir jusqu'à 50 millions d'euros pour racheter Fram et ainsi doubler en volume.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus