• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : 300 cheminots rassemblés devant la gare Matabiau pour défendre “le service public ferroviaire”

Une visite du président de la SNCF Guillaume Pepy sous haute surveillance policière / © Christophe Romain/France 3 Midi-Pyrénées
Une visite du président de la SNCF Guillaume Pepy sous haute surveillance policière / © Christophe Romain/France 3 Midi-Pyrénées

A l'occasion de la visite à Toulouse du président de la SNCF Guillaume Pepy, près de 300 cheminots se sont rassemblés vendredi matin devant la gare Matabiau pour manifester leur inquiétude sur l'avenir de leur entreprise.

Par VA.

En raison du déplacement à Toulouse du président de la SNCF Guillaume Pepy, toutes les organisations syndicales avaient appelé les cheminots à se rassembler vendredi matin à Toulouse devant la gare Matabiau, où près de 300 personnes avaient répondu au mot d'ordre.

Sur les quelques banderolles déployées, on pouvait lire "Monsieur Pepy, nos trains sont nos vies" ou encore "le transport ferroviaire est un service public".

Pendant ce temps, le président de la SNCF rencontraient des équipes de la SNCF au centre des Congrès Pierre Baudis où les manifestants avaient prévu de se rendre en cortège pour dénoncer "les difficultés à rendre le service que l'on doit aux usagers".

Les revendications des cheminots portent également sur les suppressions de postes en Midi-Pyrénées - 683 depuis 2003 selon les syndicats - et le gel des salaires.

Sorti de réunion, Guillaume Pepy est venu rencontrer les organisation syndicales.

Voir le reportage de Christophe Romain et d'Emmanuel Fillon :
Manifestation de cheminots pour la visite de Guillaume Pepy à Toulouse


Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus