A Toulouse comme ailleurs, 2019 aura été une année record pour la fréquentation des salles de cinéma

L'année 2019 a enregistré l'un des meilleurs taux de fréquentation des salles de cinéma en un demi-siècle. Partout en France, le public a été au rendez-vous, en grande partie attiré par des films hollywoodiens. Deux cinémas de l'agglomération toulousaine confirment l'embellie.

Dans une salle du cinéma Véo de Muret, près de Toulouse.
Dans une salle du cinéma Véo de Muret, près de Toulouse. © Laurence Boffet / FTV
"Pour moi, le cinéma, c'est comme la littérature : vivre plusieurs vies, m'évader, m'oublier et puis suivre des cinéastes dont j'aime le travail" explique cette spectatrice rencontrée dans un cinéma toulousain. Comme elle, de nombreux Français ont choisi de s'évader dans une salle obscure cette année... 
 

2019, une année record en France

213,3 millions d'entrées en salles ont été enregistrées en France en 2019. C'est, selon le Centre national du cinéma (CNC), le deuxième plus haut niveau de fréquentation des cinémas depuis plus d'un demi-siècle et les 234,2 millions de 1966.
Pour la sixième année consécutive, la fréquentation demeure au dessus des 200 millions d’entrées, malgré la concurrence de la vidéo en ligne, de YouTube et des services de streaming comme Netflix.
Cette année record s'explique en partie par la progression de 32,7% de la fréquentation des films américains : 117,76 millions d'entrées, "soit le plus haut niveau depuis 1957", en plein âge d'or de Hollywood, souligne le CNC dans son rapport annuel publié lundi.

 A Toulouse, les cinémas Art et Essai comme les multiplexes ont constaté eux aussi une nette augmentation de leur fréquentation cette année. 
 

Hausse de la fréquentation à l'ABC de Toulouse

C'est une économie de l'offre, le cinéma, il faut qu'il y ait d'abord de bons films et c'était le cas cette année.

Marc Van Maele, directeur de l'ABC

A l'ABC, cinéma associatif indépendant estampillé Art et Essai et installé à Toulouse depuis plus de 50 ans, on se félicite "d'une très belle année de cinéma". Ici, contrairement au niveau national, ce ne sont pas les films hollywoodiens qui ont attiré les spectateurs, explique son directeur, Marc Van Maele. "Ce qui est assez intéressant" explique-t-il, "c'est qu'au niveau national, il y a eu beaucoup de films américains qui ont porté le marché comme "Le Roi lion", "Star Wars" et j'en passe... Et à l'ABC, il y a eu beaucoup de films français : "Alice et le maire", "Roubaix une lumière"de Déplechin ou le "J'Accuse" de Polanski. On a eu une belle diversité des propositions de cinéma". 
Avec ses 3 salles, l'ABC enregistre cette année "une hausse de la fréquentation de 10 %" grâce à "de jolis films" explique encore Marc Van Maele citant "Les Misérables", toujours sur les écrans et "plein de jolies propositions de cinéma entre "Le Traitre" de Bellochio ou le dernier Ken Loach". 


Une année record pour le multiplexe de Muret

Au sud ouest de Toulouse, le cinéma Véo de Muret a ouvert ses portes fin 2013. Avec ses huit salles, ce multiplexe se revendique familial et défend "une politique tarifaire essentielle pour rendre le cinéma accessible à tous". Il a enregistré en 2019 sa meilleure année depuis son ouverture, selon son directeur, Léonard Labouz : "c'est la meilleure année de fréquentation, à l'image de ce qu'on constate au niveau national. On est en progression avec 533 000 entrées en 2019. On termine sur une année record pour le cinéma de Muret". 
Ce succès s'explique selon lui en grande partie par la programmation : "beaucoup de films familiaux comme "Le roi lion" ou "la Reine des neiges", des comédies françaises comme "Qu'est-cequ'on a fait au bon dieu ?", des films de superhéros comme "Avengers",  "Joker" mais aussi des films Art et Essai". 


Voir ici le reportage de Benoît Roux et Laurence Boffet :
2019, la bonne année du cinéma en France
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture société