• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : Airbus s'allie à une compagnie aérienne pour étudier la piste des avions hybrides et électriques

L'avionneur européen va plancher sur la création d'avions hybrides et électriques. / © MAXPPP
L'avionneur européen va plancher sur la création d'avions hybrides et électriques. / © MAXPPP

La compagnie aérienne scandinave SAS et l'avionneur européen Airbus ont annoncé mercredi le lancement d'un partenariat afin d'étudier l'écosystème
et les besoins des avions hybrides et électriques.

Par Cécile Frechinos

Le début des vols commerciaux hybrides et électriques seraient-ils pour bientôt ? 
C'est en tout cas ce qu'espèrent Airbus et la compagnie aérienne scandinave SAS qui ont décidé de s'allier pour étudier la piste des avions hybrides et électriques. 

Le partenariat impliquera un projet de recherche afin de "mieux comprendre les avions hybrides électriques à usage commercial à grande échelle", a déclaré SAS dans un communiqué.

La collaboration, qui commencera en juin et se poursuivra jusqu'à décembre 2020, aura également pour objectif de se concentrer sur l'adaptation des infrastructures, notamment dans les aéroports, à l'introduction de vols électriques et hybrides.

Réduire les gaz à effet de serre de 25% 


"Nous sommes fiers de notre ambitieux travail en matière de développement durable et sommes ravis qu'Airbus ait choisi SAS pour collaborer
dans le cadre de ce futur proje
t", a réagi Rickard Gustafson, PDG de SAS, qui parle d'un dessin "révolutionnaire".

 L'objectif de SAS est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25% d'ici 2030, principalement en modernisant son parc et en augmentant l'utilisation de biocarburants.

 "Sur le long terme, nous souhaitons ne plus avoir de vol émettant des gaz à effet de serre, ce partenariat contribue donc à (...) atteindre nos objectifs", a déclaré à l'AFP Lars Andersen, responsable de l'unité de développement durable chez SAS.
    
Le secteur de l'aviation cherche à être moins dépendant des carburants fossiles pour respecter les objectifs de réduction de CO2.

En 2017, Airbus, l'industriel allemand Siemens et le motoriste britannique Rolls-Royce avaient annoncé un partenariat visant à développer à court
terme un démonstrateur de vol, une "étape significative" dans les moteurs hybrides et électriques pour l'aviation commerciale.

Baptisé E-Fan X, ce démonstrateur électrique hybride devrait voler en 2020.
 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus