Toulouse : après 17 ans en Ligue 1, le TFC rate ses débuts en Ligue 2 et s'incline 0 à 1 face à Dunkerque

Toulouse a chuté d'entrée, face au promu de la Ligue 2, Dunkerque, lors de la première journée de championnat, samedi 22 août. Un coup dur pour le TFC, relégué après 17 ans passés en Ligue 1.
Patrice Garande, le nouvel entraîneur du TFC, face à ses joueurs.
Patrice Garande, le nouvel entraîneur du TFC, face à ses joueurs. © MaxPPP
Après les 21 défaites en 28 matches de la saison dernière, les supporteurs toulousains pensaient regoûter à la victoire. Mais les 5 000 spectateurs autorisés au Stadium, coronavirus oblige, ont à nouveau déchanté.

Un coup de tête de Nicolas Bruneel (1-0, 55e), entré en jeu au retour des vestiaires, a permis aux Dunkerquois de créer la sensation face au plus gros budget de L2. Nouveau propriétaire, le fonds américain RedBird, nouveau président, Damien Comolli, nouvel entraîneur, Patrice Garande : l'intersaison avait déja été agitée pour Toulouse, rélégué avec Amiens à l'issue d'une saison de L1 tronquée par la pandémie. Le Covid-19 avait également perturbé l'été du TFC avec dix cas positifs, dont le nouveau coach.

Une "jeune" équipe

Plus jeune effectif de L2 (22 ans de moyenne), Toulouse s'est présenté face à Dunkerque avec 8 joueurs formés au club dans son 11 de départ, et une seule recrue, Maxime Dupé. C'est d'ailleurs le gardien toulousain qui a été le plus sollicité en première période, en remportant deux duels face à Malik Tchokounté (8e, 18e) et en s'interposant sur une frappe de Guillaume Bosca avant la pause (42e).
    
Toujours entreprenants après la mi-temps, les joueurs de Fabien Mercadal ont fini par trouver la faille par l'enfant du pays, Nicolas Bruneel, 23 ans, victime d'une rupture des ligaments croisés à un genou l'an passé et buteur de la tête sur un centre de la recrue Harouna Sy.

Pas de victoire depuis le 30 octobre 2019

Toulouse a ensuite poussé pour arracher l'égalisation et aurait pu obtenir un penalty après une charge de Redoune Kerrouche sur Ibrahim Sangaré, finalement non sanctionnée (58e). L'entrée d'Adil Taoui, 19 ans, a fait du bien aux Toulousains, mais la défense dunkerquoise a tenu.
    
Le TFC qui vise, selon ses dirigeants, "la remontée immédiate en L1", va vite devoir retrouver le chemin de la victoire qu'il n'a plus croisé depuis... le 30 octobre 2019, toutes compétitions confondues.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport