Zakaria Aboukhlal écarté du groupe pro du Toulouse Football Club après les révélations de RMC Sport

Après avoir refusé de porter le maillot arc-en-ciel lors d'un match contre Nantes, le joueur du Toulouse Football Club, Zakaria Aboukhlal,se retrouve à nouveau au cœur d'une tempête médiatique. Selon RMC Sport, l'attaquant marocain aurait été impliqué dans une altercation avec l'adjointe au maire en charge des Sports de la Ville rose. Son club l'a écarté jusqu'à nouvel ordre.

A la victoire triomphante en Coupe de France se succèdent les polémiques pour Zakaria Aboukhlal. Après l'épisode du refus de jouer avec le maillot arc-en-ciel face à Nantes dans le cadre d'une opération contre l'homophobie, le joueur du TFC fait à nouveau parler de lui.

Lundi 15 mai, le Toulouse Football Club a annoncé sur les réseaux sociaux avoir écarté le joueur marocain de son groupe pro jusqu'à nouvel ordre.

"Face aux graves allégations publiées par RMC Sport à l’encontre du joueur du Toulouse Football Club, Zakaria Aboukhlal, le Club annonce que son joueur s’entraînera à l’écart du groupe professionnel jusqu'à nouvel ordre, en attendant les résultats d’une enquête interne. Le Club ne fera pas d’autre commentaire jusqu’à la conclusion de cette dernière."

Deux heures plus tôt, RMC Sport révélait que l'attaquant international marocain s'est retrouvé impliqué dans une altercation avec Laurence Arribagé, adjointe au maire en charge des Sports, lors de la cérémonie de présentation de la Coupe de France sur le balcon du Capitole. Leur différend a éclaté lorsque l'élue a osé demander un peu de silence pendant un discours de l'entraîneur, Philippe Montanier. Les mots ont fusé, et l'épisode s'est avéré bien plus que des paroles en l'air.

Durant le discours de l'entraîneur, Philippe Montanier, l'adjointe Laurence Arribagé décide d'intervenir en direction des joueurs pour rétablir le calme. C'est à ce moment-là que Zakaria Aboukhlal aurait lancé selon RMC Sport : "Chez moi, les femmes ne parlent pas ainsi aux hommes". Stupéfaite, l'élue lui a rappelé qu'ils se trouvaient dans la mairie, un lieu de la République. Mais l'histoire était loin d'être terminée.

Juste après le discours, alors que l'atmosphère semblait détendue lors des échanges amicaux autour du buffet, l'attaquant marocain s'est précipité vers l'élue avec véhémence, exigeant des excuses.

Contacté par RMC Sport, Laurence Arribagé minimise les faits, affirmant qu'il n'y avait "pas de sujet" à cette altercation. Selon elle, sa demande de silence n'a pas été bien reçue par les joueurs. Le média sportif maintient ses informations, confirmées par plusieurs témoins.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité