Toulouse : bientôt un numéro d'immatriculation pour les vélos ?

Chaque jour en France, plus d'un millier de vélo sont dérobés. Pour mettre fin à ce phénomène, le gouvernement devrait imposer un numéro unique d’identification aux vélos neufs. A Toulouse, les associations d'usagers de bicyclette ont déjà un système similaire.  

A Toulouse, les vols de bicyclette sont quotidiens.
A Toulouse, les vols de bicyclette sont quotidiens. © MAXPPP
Que l'on soit cycliste ou pas, on a tous déjà remarqué dans la rue des vélos désossés ou des cadenas sectionnés qui ont, sans nul doute, été séparés de leur bicyclette. Un phénomène qui touche toutes les grandes villes, y compris Toulouse. 
 

Carte grise du vélo


Pour tenter d'y remédier, le gouvernement souhaiterait faire graver un numéro individuel sur chaque vélo neuf. Une sorte de carte grise de la bicyclette enregistrée sur un fichier national et consultable par la police. 


A Toulouse, des associations d'usagers de vélo proposent déjà un système similaire. Moyennant 10 euros, la maison du vélo de Toulouse grave le cadre des 2 roues non motorisés et les inscrit au registre de la fédération des usagers de bicyclette qui compte ainsi plus de 300 000 vélos enregistrés. 

En France, 25 à 30% des vélos volés sont retrouvés, mais il est souvent difficile de remonter jusqu'à leur propriétaire. 


Voyez le reportage d'une de nos équipes tourné à Toulouse. 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter