Toulouse : une boulangerie recycle son pain invendu pour fabriquer des gâteaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Frechinos .

A Toulouse, la boulangerie d'Angéline innove et recycle le pain dur. Engagée dans une politique anti-gaspillage, ses dirigeants ont mis au point un procédé très simple. Un modèle dont ils ont l'exclusivité et qui pourrait être dupliqué dans de nombreuses boulangeries.
 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Un financier au pain, une tarte à la baguette...voilà résumé en quelques mots le concept de la boulangerie d'Amandine. Dans ce commerce toulousain, les dirigeants sont partis d'un constat : une baguette sur 10 est invendue et finie à la poubelle.

Alors pour faire la chasse au gaspillage, ils ont décidé de recycler ces invendus. 

Avec le pain séchés broyés ils obtiennent de la poudre. Cette chapelure dont la durée de conservation est très longue est ensuite utilisée pour fabriquer des pâtisseries. 

"Nous ne recyclons que nos produits car nous connaissons la provenance de nos farines bio", souligne Arnaud Gaset, directeur de la boulangerie d'Angéline, qui se veut éco-responsable. 
 

6 mois de recherche 


Recycler du pain dur, un concept unique en France sur lequel la boulangerie a planché pendant 6 mois avec la collaboration d'un étudiant ingénieur en agronomie. La région a même financé à hauteur de 40 000 euros la recherche liée à cette innovation. 

Pour l'heure, la boulangerie ne produit que des pâtisseries sucrées à base de pain dur mais elle étudie désormais la possibilité de cuisiner aussi des produits salés. 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité