Toulouse : ce qui est mis en place en cas de coronavirus

Le CHU de Toulouse est le seul centre de référence identifié par la direction générale de la santé pour l'ex-région Midi-Pyrénées. / © Bénédicte Dupont/MaxPPP
Le CHU de Toulouse est le seul centre de référence identifié par la direction générale de la santé pour l'ex-région Midi-Pyrénées. / © Bénédicte Dupont/MaxPPP

C'est la direction générale de la santé, une des directions du ministère du même nom, qui pilote le plan stratégique concernant la gestion du coronavirus sur le territoire français. Des centres de référence ont été identifiés. Voici lequel en région toulousaine.

Par Marie Martin

Ce ne sont donc pas les hôpitaux locaux, ni les préfectures qui gèrent d'éventuels cas de coronavirus en région. Tout est centralisé par la direction générale de la santé, émanation du ministère du même nom. C'est elle qui gère le plan stratégique mis en place pour faire face à l'épidémie de coronavirus. Elle encore qui identifie la procédure et les centres de référence en région. 

Pour l'ex-région Midi-Pyrénées (identifiée ainsi par la DGS), l'unique centre de référence est le CHU de Toulouse, et ce, pour les huit départements de l'ancien périmètre. 
Des plateformes régionales de veille et d'urgence sanitaire sont placées au sein des ARS (agence régionale de santé). Pour la région toulousaine, en voici les coordonnées :

Les bonnes pratiques

Toux, autres signes respiratoires et fièvre sont les principaux symptômes du coronavirus. Que faire en cas d'apparition de ces symptômes ? Surtout ne pas se rendre aux urgences, afin de ne pas risquer la propagation du virus. De même, éviter de se rendre chez le médecin traitant.
Le premier geste à faire est d'appeler le centre 15. C'est lui qui régule et décide de venir chercher les gens à domicile, les emmène en hospitalisation pour les mettre à l’isolement. Là, les tests sont réalisés : s'ils sont positifs, la personne reste à l'isolement, s'ils sont négatifs, elle peut sortir. 
S'il y a suspicion, la personne porteuse des symptôme doit veiller à se laver les mains, avec une solution hydro-alcoolique et à porter un masque chirurgical. Elle doit surtout prévenir ses proches. 

Face à l'épidémie de coronavirus chinois, le port d'un masque est essentiel pour les personnes malades et peut être recommandé dans les régions fortement touchées par l'épidémie, mais n'est ni utile ni efficace pour le reste de la population, soulignent les autorités sanitaires.

Le port du masque utile pour les malades

Selon les informations disponibles sur le virus, il peut se transmettre entre humains "mais par des contacts étroits, c'est-à-dire moins d'un mètre", a observé lundi 27 janvier 2020 le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.
En clair, "croiser quelqu'un (contaminé, NDLR) dans la rue ne pose pas de problème" et "le risque est faible quand vous passez peu de temps à proximité de cette personne", a-t-il ajouté.

En France, selon la DGS et au moment où nous publions cet article, trois cas avérés de coronavirus ont été recensés. L'épidémie de pneumonie virale affiche une bilan dépassant désormais 100 morts en Chine, avec plus de 4 500 personnes contaminées au total.

Sur le même sujet

Les + Lus