• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : Christophe Castaner à l'école juive Ohr Torah pour commémorer les victimes de M. Merah

Christophe Castaner a prononcé un discours en hommage aux victimes / © Fabrice Valéry / France 3 Occitanie
Christophe Castaner a prononcé un discours en hommage aux victimes / © Fabrice Valéry / France 3 Occitanie

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, participe ce mardi 19 mars aux commémorations des attentats commis par le terroriste Mohamed Merah en mars 2012 à Toulouse et Montauban. Une cérémonie est organisée à l'école juive Orh Torah où 4 personnes dont 3 enfants avaient été assassinées. 

Par AM avec Fabrice Valéry & AFP

C'était il y a sept ans jour pour jour.

Ce matin du 19 mars 2012, quatre personnes dont trois enfants étaient sauvagement assassinées à l'école Ohr Torah par le terroriste Mohamed Merah. 

Ce mardi l'établissement se souvenait. En présence notamment du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, dans un contexte de forte hausse des actes antisémites en France : "La France en 2019, c'est un ignoble parfum des années 1930 qui flotte dans l'air," a-t-il affirmé en référence à ces récents actes. 
 
Extrait du discours de Christophe Castaner à l'école juive Ohr Torah à Toulouse
"La République ne vous oublie pas, elle ne vous oubliera jamais", a insisté M. Castaner. "Vous êtes tombés, victime d'un poison, d'un poison infect, ignoble, l'antisémitisme. L'antisémitisme, c'est la bêtise, et les fantasmes, c'est la barbarie et la violence".
 

Des membres de la communauté juive, le directeur de l'école, mais aussi les présidents des collectivités territoriales étaient présents pour prononcer des discours en hommage aux victimes. 
 

Une deuxième cérémonie était prévue au square Charles de Gaulle, devant l'arbre de la fraternité en fin de matinée. Des gerbes ont été déposées, mais aucun discours n'a été prononcé lors de ce moment de recueillement. 

Le 11 mars 2012, Merah avait tué le maréchal des logis chef Imad Ibn Ziaten. Le 15 mars, à Montauban, il avait assassiné le caporal Abel Chennouf et le 1ère classe Mohamed Legouad. Grièvement blessé, le 1ère classe Loïc Liber est depuis tétraplégique. 
 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus