Toulouse : chute accidentelle pour le jeune étudiant mort noyé dans le canal du Midi

Le canal du Midi au niveau du pont de Guilheméry à Toulouse.
Le canal du Midi au niveau du pont de Guilheméry à Toulouse.

Le jeune homme qui s'est noyé dans le canal du Midi le 2 mars dernier est mort accidentellement. Les résultats de l'autopsie révélés mardi le confirment.

Par Nathalie Fournis

Vendredi 2 mars le corps sans vie d'un jeune homme a été retrouvé flottant à la surface du canal du Midi, au niveau du pont de Guilheméry.
Les premières constations révélaient un décès par noyade.
L'autopsie pratiquée par l'institut médico-légal de Rangueil a démontré ce mardi, qu'il n'y avait pas de lésion suspecte ou de trace susceptibles d'orienter les enquêteurs du commissariat central vers la piste criminelle.
Le jeune étudiant en droit à Toulouse avait passé la soirée dans un bar du centre ville avant de tomber dans le canal.
Il est au moins la 7ème victime de noyade accidentelle en 3 ans
Comme le confiait Christophe Vidal, président de l'association Toulouse Nocturne, "Sensibiliser et éduquer les jeunes, dès le collège, aux risques liés à la consommation excessive d'alcool limiterait ces accidents". 
Chaque année Toulouse accueille 125 000 étudiants, la tranche des 15/29 ans est la plus vulnérable.

Un reportage de Karine Pellat et d'Eric Foissac



Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus