Toulouse : des familles albanaises expulsées d'un squat et privées de leurs effets personnels

Publié le
Écrit par Stéphanie Bousquet
Le squat du 57 rue Achille Viadieu à Toulouse, locaux appartenant au lycée Berthelot, muré cet été après l'expulsion des familles albanaises. juillet 2021.
Le squat du 57 rue Achille Viadieu à Toulouse, locaux appartenant au lycée Berthelot, muré cet été après l'expulsion des familles albanaises. juillet 2021. © Collectif 57.

Le 29 juillet dernier, 3 familles albanaises ont été expulsées d'anciens logements de fonction du lycée Berthelot à Toulouse qu'ils squattaient depuis 2019. A la rue, elles n'ont plus de logement et n'arrivent pas à récupérer leurs effets personnels. Le collectif de soutien 57 se dit "scandalisé".

Depuis le 17 décembre 2019, huit familles albanaises étaient installées illégalement au 57, rue Achille Viadieu à Toulouse, dans un bâtiment appartenant au lycée Berthelot, et donc à la Région Occitanie. Dès le mois de janvier 2020, le tribunal administratif ordonnait une expulsion.

Soutenues par des enseignants et des citoyens, le Collectif 57, ces familles ont pu rester et s'installer dans le bâtiment. L'an passé, un certain nombre d’entre elles ont accepté l’aide au retour en Albanie proposée par la préfecture et ont quitté Toulouse le 22 juin 2020.

Le 29 juillet dernier, les trois dernières familles, encore sur place, ont été expulsées sur ordre de la justice et se retrouvent à la rue.

Une expulsion scandaleuse pour le Collectif 57

Le Collectif 57 engagé depuis le début dans le soutien de ces familles en détresse vient, une nouvelle fois, de tirer la sonnette d'alarme.

Nous sommes scandalisés ! Ces trois familles sont sans solution de relogement. Elles ont été mises à la rue en plein été. Ils sont 17, parmi eux, certains sont très malades et 7 jeunes sont scolarisés dans différents établissements de la ville dont plusieurs mineurs au collège Berthelot.

Emilie Tillaux du Collectif 57.

Depuis plusieurs mois, la région Occitanie, propriétaire du bâtiment où vivaient ces familles, a proposé d'aider à la régularisation de leurs papiers en préfecture. Mais les dossiers n'ont jamais vraiment avancé. Concernant l’occupation des locaux, en raison de la non conformité des lieux, la collectivité a toujours stipulé que ces occupations étaient illégales, dangereuses et ne pouvaient pas durer.

Le tribunal administratif leur interdit de revenir dans le squat

Dans un communiqué, le Collectif 57 dénonce aujourd'hui une expulsion prévue de longue date et scandaleuse. Ils n'ont en effet eu que quelques minutes pour évacuer les lieux. Parmi ces Albanais, aujourd'hui à la rue, sept sont scolarisés à Toulouse. En début de semaine, le tribunal administratif leur a interdit de pouvoir revenir dans leur squat pour récupérer leurs affaires personnelles et leurs matériels scolaires.

" Nous sommes près de la rentrée scolaire et ces familles albanaises ne peuvent même pas récupérer leurs ordonnances, leurs vêtement, ni leurs affaires scolaires de leurs enfants, je trouve cette situation totalement inhumaine ! ", conclut Emilie Tillaux du Collectif 57.

Des demandes de logements d'urgence

Les membres du Collectif 57 ont contacté officiellement la direction du lycée Berthelot et le Rectorat pour que ses familles puissent récuperer leurs affaires. Ils attendent une réponse.

Quant au logement des familles, d'autres recours seront déposés à la fin du mois pour que ces familles puissent bénéficier d'un logement d'urgence, au plus vite et que les enfants puissent vivre sereinement leur rentrée scolaire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.