Toulouse : des inscriptions satanistes sur la basilique Saint-Sernin

Des tags provocateurs évoquant Satan ont été réalisés sur le parvis de la basilique Saint-Sernin de Toulouse, dans la nuit de vendredi à samedi. Provoquant la consternation dans la paroisse. 

Les inscriptions ont été apposées dans la nuit de vendredi à samedi.
Les inscriptions ont été apposées dans la nuit de vendredi à samedi. © Xavier de Fenoyl/MaxPPP

"Le retour de Satan", "N'oubliez pas vo martyrs (sic)" : c'est ce que l'on pouvait lire ce matin sur le parvis de la basilique Saint-Sernin, inscrit à la peinture rouge. Des inscriptions provoquantes et malveillantes qui n'ont fait sourire ni les membres de la paroisse, ni les passants amoureux de cette place emblématique de Toulouse.

Le maire de la ville rose, Jean-Luc Moudenc, a d'ailleurs réagi sur Twitter, ce samedi matin, qualifiant de "honteux", un acte "qui vise à la fois la pacifique communauté catholique toulousaine et le plus beau fleuron du patrimoine de Toulouse".

La mairie de Toulouse a fait part de son intention de porter plainte.

Le diocèse de Toulouse a lui aussi condamné cet acte, faisant état de sa "tristesse" et de sa "consternation". "Le diocèse est en union avec tous les catholiques et tous ceux qui ne comprennent pas la violence d'une attaque contre la basilique Saint-Sernin de Toulouse", peut-on lire notamment dans un message posté sur Facebook en début d'après-midi.

Les inscriptions en question ont été promptement effacées, après leur découverte, et il n'en reste plus trace à l'heure actuelle. 

Les inscriptions ont été très rapidement effacées.
Les inscriptions ont été très rapidement effacées. © Christine Ravier/FTV

D'autres tags, antisémites, ont été découverts également ce samedi, rue Mirepoix, à Toulouse, eux aussi condamnés par le maire de Toulouse.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion société