• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : un détecteur de stress installé à la fac de médecine

Simple à utiliser / © France 3
Simple à utiliser / © France 3

Un détecteur de stress vient d'être installé à la faculté de médecine de Toulouse. C'est un appareil de mesure très sérieux qui a été mis au point par un professeur de médecine pour des recherches sur les causes d''infarctus.

Par Michel Pech

La température, la dilatation des pupilles, le rythme cardiaque, la sueur, il mesure tout, simultanément.
 Ce détecteur a été installé à la fac de médecine de Toulouse pour être testé à grande échelle. Le service de cardiologie de Rangueil compte ainsi obtenir des données objectives sur le patient… ce qui n'est pas forcément le cas actuellement.

80% des infarctus ont des origines connues : tabac, hypertension, cholestérol. Reste 20% des cas pour lesquels les chercheurs s'interrogent. Le stress, quand il est chronique, pourrait être un facteur déterminant mais on n'a pas vraiment de preuve que le stress chronique a des conséquences sur le plan cardiaque… Cette machine pourrait permettre d'avoir enfin des certitudes.

Vidéo : le reportage de Christine Ravier et Nathalie Fournis
Un détecteur de stress
Installé à la faculté de médecine de Toulouse - Ravier / Fournis

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus