A Toulouse, un EHPAD “branché” et connecté pour améliorer le quotidien des personnes âgées

Les résidents de l'Ehpad peuvent utiliser la réalité virtuelle / © FTV
Les résidents de l'Ehpad peuvent utiliser la réalité virtuelle / © FTV

A Toulouse, un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) cherche à améliorer la prise en charge de ses résidents grâce aux nouvelles technologies issues de la domotique ou de l'intelligence artificielle.

Par Eric Coorevits

Des casques de réalité virtuelle, diffusant des images apaisantes de paysages de montagnes ou de mer; des vélos "d'appartement" reliés à des écrans de télévision, qui emmènent leurs utilisateurs dans une déambulation d'une ville de leurs choix; des verres à eau connectés pour surveiller l'hydratation des résidents, ou des chemins lumineux qui se déclenchent automatiquement dans les chambres pour éviter les chutes lors d'un réveil nocturne... Dans cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du quartier Montaudran à Toulouse, l'ensemble du personnel -kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue- cherche à améliorer le quotidien des résidents grâce aux nouvelles technologies.

Moins de chutes, moins de médicaments

Par l'utilisation de matériels issus de la domotique, de l'informatique ou de l'intelligence artificielle, la prise en charge de certaines personnes âgées devenues dépendantes se trouve améliorée : moins de chutes nocturnes, des améliorations en terme de motricité, et des exercices au quotidien qui permettent aussi à certains résidents de rompre la routine : le casque de réalité virtuelle permet ainsi lors de séances d'une dizaine de minutes de réduire le stress de certaines personnes particulièrement anxieuses.
Dans le bilan tiré de ces différents dispositifs, les professionnels de santé de l'établissement ont aussi enregistré, outre la baisse du nombre de chutes, la réduction de prise de médicaments, notamment d'anti-dépresseurs.

Des tests concluants

Ces outils technologiques, encore en phase de tests pour certains, semblent faire leurs preuves. Une quarantaine d'établissement français du même groupe d'EHPAD devraient en être équipés à leur tour dans les mois à venir.

Le reportage de Julie Valin et Eric Coorevits

 

Sur le même sujet

Les + Lus