Toulouse : Gargantua ou le combat des chefs de restauration collective

Le concours Gargantua voit s’affronter des chefs en poste dans les cuisines de collectivités diverses. Leur défi : réaliser un plat et un dessert dont le coût total ne dépasse pas 7,50 euros. Les recettes sont quantifiées pour dix personnes et doivent convenir à un repas festif.

 
Concentration et attention
Concentration et attention © FTV
Pour sa 17ème édition, le concours Gargatua a mis les petits plats dans les grands. Six finales régionales seront organisées entre janvier 2020 et janvier 2021, au cours desquelles les meilleurs chefs cuisiniers et cuisinières vont s’affronter, en direct et en public avant la finale nationale du concours, lors du prochain Sirha à Lyon. L’édition 2020 est parrainée par Marc Foucher, meilleur ouvrier de France 2004.

Des critères stricts


Outre la maîtrise des techniques propres à la restauration collective, à la gestion des budgets (coût par assiette) et des stocks, l’application des bonnes pratiques d'hygiène et de sécurité spécifiques au secteur mais également la créativité dans les recettes comme dans les présentations des plats sont pris en compte par les membres du jury. Pour la première fois cette année, la note finale est également déterminée par des critères anti-gaspillage.


 
vidéo Gargantua


Déjà passé par Dijon et Marseille, le concours a fait une halte à Toulouse. Aux fourneaux, six chefs qui ont rivalisé de créativité pour présenter au jury le meilleur de leur savoir-faire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives