Toulouse : il invente un cochonnet lumineux pour jouer à la pétanque le soir

Publié le Mis à jour le

C’est une sacrée invention pour les amoureux de la pétanque tardive, celle qui se poursuit pendant la cuisson du barbecue…il s’agit du cochonnet lumineux appelé le « cocholed ». Raphaël Paesa a créé ce cochonnet à led dans son petit atelier chez lui à Castelmaurou près de Toulouse

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Un soir d’été, un apéro qui se prolonge, un barbecue en route et une partie de pétanque qui s’éternise.

-Hé Jean-Jacques, tu la joues ta boule, milediou !

Et puis arrive l’heure des saucisses merguez. On pose les boules, on dîne, on blague. Jean-Jacques nous parle pour la énième fois de son carreau mémorable un soir d’été en 2015 à Montastruc-La-Conseillère…Et hop, on reprend la partie. Mais voilà la nuit tombe et malgré l’éclairage public, impossible de distinguer le cochonnet ! La partie est terminée, on range les boules amèrement et on écoute une nouvelle les sempiternels exploits du gars Jean-Jacques !

C’est, grosso-modo, l’histoire qu’est arrivé à  Raphaël Paesa, il y a quelques années.

Ce technicien en électronique, Géo Trouvetout à ses heures perdues, décide donc d’imaginer un cochonnet lumineux. Dans son petit laboratoire installé à Castelmaurou près de Toulouse, il a donc l’idée d’intégrer des leds dans le cochonnet. C'est ainsi qu'est né le cocholed.

Des cocholeds au 4 coins du monde

Le cocholed est équipé de 4 leds pour une autonomie de 4 heures. Il a été lancé à la commercialisation en juillet 2021 au prix de 13 euros.

Depuis, Raphaël Paesa en a vendu près de 2500 en France mais aussi en Allemagne, aux Etats-Unis ou encore au Pérou. Les ventes ont dû cesser au printemps en raison du manque de composants électroniques. Mais Raphaël Paesa est formel, il sera possible d’acheter très bientôt des cocholeds sur son site internet.

L'histoire ne dit pas si Jean-Jacques a été conquis par le cocholed !