Toulouse : ils inventent le parasol qui ne s’envole pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Valin + MP
Un parasol que le vent n'emporte pas
Un parasol que le vent n'emporte pas © France 3

Deux toulousains ont inventé le premier parasol qui ne s'envole pas et avec lequel on peut même recharger son téléphone portable ou sa tablette. Une idée révolutionnaire qui devrait plaire aux vacanciers sur les plages cet été.

Encombrant, long à monter, l'image du parasol traditionnel n'a pas changé depuis 70 ans. L'invention de deux toulousains a de quoi dépoussièrer l'accessoire de plage.

Aérodynamique
En quelques secondes à peine, le parasol est déplié. Il est équipé d'un pied télescopique en aluminium et d'une voile d'ombrage traitée anti UV et aérodynamique.
Grâce à sa forme, il résiste aux bourrasques contrairement aux parasols traditionnels qui peuvent se transformer en projectile particulièrement dangereux en cas de vent.

Ils ont copié les feuilles des arbres
Les inventeurs de ce parasol ont eu l'idée il y a deux ans alors qu'ils passaient une journée sur la plage.
Qu'est ce qui résiste au vent dans la nature ? Réponse : les feuilles des arbres.
Encore faut-il que, pour en faire un parasol, cette forme ait une grande ombre portée.
Ils ont découvert la feuille idéale à copier pour leur prototype : en Amérique du Sud, le "Monstera Délicioso"

Avec panneau solaire intégrable
Grâce à son panneau solaire amovible, le parasol peut aussi recharger les téléphones ou les tablettes.
Les deux inventeurs cherchent désormais des partenaires et des distributeurs. Mais déjà cet accessoire innovant est en train de se faire une belle place au soleil

Vidéo : le reportage de Julie Valin et Frédéric Desse

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.