Toulouse : le silo de 25 mètres de l'incinérateur du Mirail menace de s'affaisser

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin
Le silo de l'incinérateur du Mirail à Toulouse est la propriété du syndicat mixte Decoset et est exploité par la société Veolia.
Le silo de l'incinérateur du Mirail à Toulouse est la propriété du syndicat mixte Decoset et est exploité par la société Veolia. © Capture Google Maps

Lundi 29 novembre 2021, dans la matinée, le silo de l'incinérateur du Mirail à Toulouse, d'une hauteur de 25 mètres, s'est plié et menace désormais de s'affaisser. Un périmètre de sécurité de 60 mètres autour de l'édifice a été établi.

C'est lors d'une opération de "dépotage" sur le site de la Société d'Exploitation Thermique du Mirail (SETMI) à Toulouse que le silo de l'incinérateur, haut de 25 mètres et contenant 130 tonnes de déchets, s'est plié à la base.

L'incident est resté circonscrit à l'intérieur du site et n'a fait aucun blessé mais le silo menace désormais de s'affaisser sur lui-même. Aussi un périmètre de sécurité de 60 mètres autour du silo a-t-il été établi, avec le concours du SDIS 31 (service départemental d'incendie et de secours), appelé par l'exploitant.

L'édifice est sous surveillance et fera l'objet d'opérations de sécurisation, ce mardi matin, toujours en présence des équipes du SDIS.

L'activité de l'incinérateur n'est pas interrompue mais se poursuit "à charge réduite", selon les informations communiquées lundi soir par la préfecture de la Haute-Garonne.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.