Toulouse : les quatre facultés de médecine fusionnent pour former la faculté de Santé

Publié le
Écrit par Marion Meyer

La faculté de Santé, créée fin 2021, rassemble les facultés de médecine de Rangueil et de Purpan, la faculté de pharmacie et la faculté dentaire. Une première en France.

Fin des quatre universités du médical et paramédical à Toulouse, place désormais à la faculté de Santé. Les facultés de médecine de Purpan et Rangueil, de pharmacie et de chirurgie dentaire fusionnent pour ne former qu'une seule et même entité : une première en France. "L'objectif est de créer un lien entre les différentes composantes afin d'améliorer la prise en charge des patients", explique Philippe Pomar, le doyen de cette nouvelle faculté, tout juste nommé. 

Au total, 16 000 étudiants et 570 enseignants-chercheurs font désormais partie de cette même faculté. 

Aujourd'hui, quand en tant que patient vous avez 4 ou 5 rendez-vous avec des professionnels de santé, aucun de ces professionnels ne se connait et aucun d'entre eux a une idée de la formation de leur confrère. La Faculté de Santé est créée pour créer un lien entre les différentes composantes médicales.

Philippe Pomar, doyen de la Faculté de Santé

Lutter contre les déserts médicaux 

Avec la création de cette nouvelle entité administrative, l'ensemble des enseignements est repensé. La ligne directive : faire de l'étudiant un acteur à part entière de sa formation. "Des programmes transversaux vont être proposés. L'idée est de collaborer avec l'ensemble des formations universitaires qu'elles soient économique, philosophique ou politique pour aider l'étudiant à comprendre l'humain. Derrière le patient, il y a un humain et derrière un humain, il y a l'ensemble de la société", explique Philippe Pomar.

Le doyen de la faculté de Santé souhaite transmettre à ses étudiants une connaissance du territoire grâce à des stages dans différentes structures, publiques comme privées. L'objectif étant de leur permettre de se rendre en zones rurales, au cœur des déserts médicaux.

Un projet immobilier en cours de réflexion

La question de futurs locaux n'est pour l'heure pas encore tranchée : les étudiants continuent d'avoir cours dans chacune des quatre facultés. Aucun site n'a été choisi mais deux sont retenus : celui de Rangueil et celui de Langlade, près de l'Oncopole. "Le projet aura vraiment du sens quand tous les étudiants seront rassemblés", estime Philippe Pomar avant de conclure : "La faculté de Santé est un retour à l'humain, avec le regard d'aujourd'hui et la vision de demain".