Toulouse : Météo France prévoit désormais les phénomènes dangereux 7 jours à l'avance

Canicule, vents violents… Méteo France anticipe désormais les phénomènes dangereux 7 jours à l’avance. Et c'est une petite révolution pour les prévisionnistes. Jusqu'à présent, ils ne prévoyaient ce type d'évènements que 24 heures à l'avance.

Dégâts causés par une tempête
Dégâts causés par une tempête © Météo France

7 jours : autant dire une éternité en terme de prévisions météorologiques. D'autant plus quand il s'agit de phénomènes dangereux. Un nouveau site de Météo France permet désormais de voir les alertes pour les risques météo majeurs jusqu’à 7 jours en avance, contre 24 heures auparavant.

Une véritable performance

Météo France a déployé de nombreux nouveaux outils satellites et radars depuis 1999 et les grandes tempêtes de décembre Lothar­ et Martin. Et ces outils de prévision sont de plus en plus efficaces. Pascal Boureau, prévisioniste à Météo France Toulouse, précise que l'évolution des puissances de calculs des ordinateurs a été considérable ces dernières années.

Nous avons pu multiplier les données qui sont nécessaires aux calculs réalisés par nos ordinateurs. Cela fait 3 ans que nous travaillons à une échéance de 5 à 7 jours pour les phénomènes dangereux. Et aujourd'hui les résultats sont tellement fiables que nous pouvons les mettre à disposition du grand public"

La multiplication des diffusomètres

Pour surveiller les bourrasques et les tempêtes, Météo France a multiplié les diffusomètres. Ce sont de petits outils placés sur des satellites européens et américains pour surveiller les vents à la surface de la mer et obtenir ainsi des prévisions de plus en plus précises sur le ballet des masses d'air.

Comment ça marche

En cliquant « prochain jour » sur le site vigilance.météofrance.fr, on peut visualiser les alertes météorologiques pour neuf phénomènes dangereux :

Et ce jusqu'à sept jours à l'avance. Depuis 20 ans, on s'est habitué à ces cartes de vigilances et son nuancier vert, jaune, orange, rouge ainsi que les conseils de comportements associés. Mais jusqu'à présent on ne pouvait connaître ces informations que pour les 24 heures à venir.

 

Capture d'écran du site "Vigilance Météo France"
Capture d'écran du site "Vigilance Météo France" © MÉTÉO FRANCE

 

Les alertes "vigilance" créées après la tempête de 1999

Ces événements météo exceptionnels qui avaient tué 92 personnes et causés des dégâts considérables avaient mis en lumière le manque d'information de la population. La vigilance météorologique est née à ce moment-là. C'est une échelle de gravité des phénomènes météo dangereux qui permet de décrire la nature des phénomènes prévus, leur intensité et les dégâts attendus.

Une aide précieuse

Ce nouveau site apporte une réponse aux « événements extrêmes, comme les canicules, ou les pluies intenses, de plus en plus fréquents et intenses » avec le changement climatique, insiste Virginie Schwarz, PDG de Météo France.

La vigilance météorologique et le développement de la culture du risque font partie des éléments de réponse pour protéger les populations

Le site n'offre pas le même degré de précision à 24 heures qu'à J + 3 ou J + 7 mais en étant prévenu au plus tôt les citoyens peuvent aussi être acteurs de leur sécurité en décalant une activité à l'extérieur et en surveillant l'évolution.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo société intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter