• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : mobilisation nationale dans la ville rose contre la fin de la trêve hivernale

© MAXPPP
© MAXPPP

C'est la fin de la trêve hivernale. A partir de ce soir, les expulsions locatives sont de nouveaux autorisées. Dans ce contexte, le DAL organise un évènement national pour le droit au logement, place de la Bourse à Toulouse. 

Par Cécile Frechinos

A quelques semaines de l'élection présidentielle, l'association DAL (droit au logement) de Toulouse souhaite interpeller les politiques sur le mal logement et les expulsions. Quoi de plus symbolique alors que de marquer la fin de la trêve hivernale. 

Après cinq mois d'interruption,  les expulsions locatives vont reprendre à partir de lundi. Le comité 31 du DAL a donc décidé de créer un événement national ce soir. 
A partir de 18 heures, une réunion publique est organisée à la Bourse du travail en présence de Jean-Baptiste Eyraud (porte-parole national du DAL), Christophe Robert (Délégué général de la Fondation Abbé Pierre), Philippe Martinez et Clelia Lentini Rodriguez de la PAH, la «jumelle» espagnole du DAL. S'ensuivra, à partir de 20h30, un concert des Motivés et de DJ Dee Nasty.


Le DAL 31 très actif à Toulouse


Occupations de bureaux, réquisitions de logements vides, actions symboliques : le DAL 31 est très actif dans la ville rose tout au long de l'année. "Actuellement nous avons mis à l'abris 70 personnes dans des locaux vides de l'hôpital de la Grave. Et nous avons occupé les bureaux de la mairie de Saint-Cyprien à plusieurs reprises ces trois dernières semaines pour exiger une solution pérenne pour ces familles", nous explique François Piquemal, porte-parole Sud-Ouest du DAL. 


L'association DAL exige une baisse des loyers en France. Ces dix dernières années, les loyers auraient augmentés de 55% selon l'association. "Sans parler du coup des expulsions qui reviennent chaque année à 14 millions d'euros", ajoute François Piquemal. 



Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus