A Toulouse, la paroisse des étudiants transforme le Christ en Jedi afin de lutter contre Dark Vador et le côté obscur !

D'un côté, Jésus en jedi, un sabre laser à la main. De l'autre, Dark Vador et le côté obscur. Afin d'illustrer "le combat intérieur ", la paroisse étudiante a installé ces images à l'entrée de l'église Saint-Pierre des Chartreux à Toulouse. Un véritable "blasphème" pour... les fans de Star Wars !

Depuis quelques semaines, c'est un Jésus transformé en Jedi qui fait face au côté obscur et à Darth Vader, à l'entrée de la paroisse étudiante de Toulouse.
Depuis quelques semaines, c'est un Jésus transformé en Jedi qui fait face au côté obscur et à Darth Vader, à l'entrée de la paroisse étudiante de Toulouse. © Capture d'écran FTV

L'image est placée rue Valade, près de la place Saint-Pierre, en plein centre-ville de Toulouse. D'un côté d'une banderole placée en hauteur apparait Dark Vador accompagné de cette légende : "tu penches du côté obscur ? Regarde au dos !".  Au dos, justement, est représenté un jedi, habillé tout de blanc, sabre laser à la main, qui n'est autre que le Christ. Au dessus de sa tête cette phrase : "Jésus est ressuscité vient à la lumière ! Au bas de l'image sont inscrits les horaires de la messe.

Ce panneau n'est pas installé devant une boutique de fans de Star Wars mais à l'entrée de la paroisse des étudiants de Toulouse, située dans l'église Saint-Pierre des Chartreux. "J'aime bien l'humour pour faire passer des messages, explique le père Damien Verley. Beaucoup de gens pensent que les chrétiens n'en n'ont pas."

Illustrer le "combat intérieur"

L'idée du prêtre et des membres de la paroisse a été de trouver un moyen d'évoquer et de faire réfléchir sur la notion de "combat intérieur" durant la période de Carême. Selon le père Verley, "c'est une façon de traduire une démarche spirituelle dans des termes plus modernes. C'est aussi un moyen d'attirer l'attention des jeunes qui viennent faire la fête, à côté Place Saint Pierre. Régulièrement nous retrouvons des personnes en coma éthylique devant la porte. Il y a également beaucoup de bagarres. La bannière leur permet, j'espère, de sourire mais aussi de réfléchir sur leurs addictions, comme l'alcool, la drogue, la pornographie."

Une communication originale qui n'en est pas à son coup d'essai. L'an dernier, une autre bannière avait été créée reprenant les codes de l'application de rencontres Tinder et sur laquelle était inscrit : "Tu cherches un mec fidèle ? Jésus est lui fidèle depuis 2000 ans." La volonté est d'inciter les passants à rentrer dans cette église du XVIIe siècle et de la découvrir.

Tentative de destruction

Cette réalisation prête à sourire mais elle n'est pas du goût de tous. "On aurait pu penser que cela aurait pu froisser une certaine mouvemence traditionnaliste mais en réalité on nous a surtout reproché de blasphémer Star Wars ! Des gens ont même essayé de brûler notre affiche" assure le prêtre de la paroisse. 

Il suffit de consulter la page facebook (cf au dessus) de l'une des plus grosses communautés de fans de la Guerre des étoiles, "Rejoins le côté obscur, on a des cookies", pour s'en rendre compte. En trois jours, cette publication a généré près de 1000 commentaires, pas toujours tendres pour l'Eglise et cette représentation. 

Pour Pierre-Baptiste, 22 ans, étudiant et membre de la paroisse, la religion chrétienne et Star Wars partagent beaucoup de thèmes : " Il y a la question du bien contre le mal, le repentir mais aussi la question de la force qui est une force spirituelle mise au service d'une cause qui nous dépasse."

Après la fidélité, et le combat spirituel, la paroisse des étudiants de Toulouse planche déjà sur un nouveau projet. Plus question de la force mais de la gratitude. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite religion société cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter